Dire l'actualité et le monde, autrement que par les seuls mots, les photos, ou les images animées : la BD s'est imposée dans le paysage, et dans les médias.

Publié le 02/08/2012  Alimenté le 03/02/2016
nouveau media
chronique du par

Tintin au Congo expliqué à Boule de neige

Plusieurs procès furent intentés afin d'interdire la vente de Tintin au Congo, deuxième album de la série créée par Hergé. Ou du moins, de le voir précédé d'une préface explicative, d'un bandeau d'avertissement. La cour d'appel de Bruxelles vient de statuer, Tintin au Congo ne sera ni interdit ni agrémenté d'une quelconque mise en garde à l'intention des lecteurs. Fallait-il faire ces procès et qu'en est-il du racisme dans cet album ?, se demande Boule de neige. Tentative de réponse.

 

Un article publié le 5 décembre sur le site de la RTBF (Radio Télévision belge francophone) nous apprend que la Justice d'outre-Quiévrain a tranché de manière définitive, « Tintin au Congo ne contient pas de propos racistes. » Ainsi s'est prononcée la cour d'appel de Bruxelles qui a précisé que non, Tintin au Congo n'est pas une oeuvre « méchante ». « Hergé s'est borné à réaliser une œuvre de fiction dans le seul but de divertir ses lecteurs. Il y pratique un humour candide et gentil. » Voilà, c'est dit. Toi y en a content , Boule de neige ?


Sauf qu'en vérité, Boule de neige, la question n'est pas vraiment de savoir si Tintin au Congo est gentil ou méchant. Non non. C'est un poil plus compliqué. Attends, toi y en a bientôt comprendre si toi suivre l'historique là au-dessous.

En 2007, un Congolais résidant en Belgique du nom de Bienvenu Mbutu Mondondo demande l'interdiction à la vente de Tintin au Congo qui fait, selon lui, « l'apologie de la colonisation et de la supériorité de la race blanche sur la race noire ». L'interdiction du livre ou la pose d'un bandeau d'avertissement sur chaque exemplaire ; ou encore l'ajout d'une préface précisant le contexte dans lequel Hergé a écrit etdessiné son récit, celui de la colonisation du Congo et de la mentalité raciste qui régnait à cette époque.

En 2007 toujours et en Grande-Bretagne, la Commission britannique pour l'égalité des races juge l'album raciste et demande qu'il soit retiré de la vente. Pour couper court à la...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Les viols de la place Tahrir : cinq ans après, une BD

chronique publié(e) le 03/02/2016 chez Alain

Le 25 janvier 2016, cinquième anniversaire de la première manifestation de la place Tahrir au Caire. L'événement fondateur de la Révolution de 2011 fut largement évoqué dans la presse ces jours derniers. Avec, notamment, un édifiant article de Télérama intitulé Place Tahrir, cinq ans ...

nouveau media

Migrants : Titeuf s'engage (après quelques autres...)

chronique publié(e) le 10/09/2015 chez Alain

Zep, le créateur de Titeuf, a publié avant-hier sur son blog une bande dessinée à propos des gens qui fuient leur pays en guerre et se font refouler aux frontières européennes. Une BD choc, qui utilise pour commenter l'actualité la plus dramatique un personnage dont les préoccupations ...

nouveau media

Moulinsart : Tintin pour les droits de Tintin ?

La vengeance des moules à gaufres

chronique publié(e) le 09/06/2015 chez Alain

La société Moulinsart, qui gère les droits relatifs à l'exploitation des personnages créés par Hergé, accablait de procès ceux qui utilisaient sans entente financière préalable les images issues de l'univers de Tintin et Milou. Jusqu'à ce qu'une poignée d'irréductibles bataves, nichés ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Dans la Toyota piégée de Bouletcorp

ah bah, pas d'accord d'agissant de la BD de Boulet et sa Toyota. Les lumières qui clignotent, etc, apportent çà mon avis un ...

Par Mon Nombril
le 19/10/2013

Astérix chez les Pictes : l'album qu'aucun journaliste n'a lu (ou presque)

Le sujet peut paraître anédoctique mais en fait je trouve que ça montre très bien comment les médias y compris la presse se ...

Par LordPhoenix
le 19/10/2013

"Pour raconter des histoires, la BD est la liberté ultime".

A quand une émission : D@ns la bulle? :)

Par Sandrine
le 20/01/2012
Tous les forums >