Badawi
observatoire du par

La vraie histoire de Ribhi Badawi, le supplicié de Gaza

Enquête a posteriori sur une photo choc

Le corps d'un Palestinien, accusé d'avoir collaboré avec Israël, traîné derrière une moto par des militants du Hamas à Gaza : la photo a fait le tour du monde fin novembre. Mais la réalité est plus complexe.

Un Palestien mort, pantalon baissé, attaché à l'arrière d'une moto qui le traîne dans les rues de Gaza le 20 novembre dernier. Comme cinq autres, il a été tué par des militants du Hamas qui le présentaient comme un espion d'Israël : une image violente extraite d'une série signée Suhaib Salem, de l'agence Reuters. Le ministère de l'Intérieur du Hamas avait d'abord annoncé l'arrestation de « collaborateurs présumés ». Depuis, plusieurs reportages ont montré que la réalité ne correspondait pas à la version officielle.

Suhaib Salem/Reuters

 

L'homme s'appelle Ribhi Badawi, il a 37 ans, raconte le Mail On Sunday du 25 novembre.

Badawi n'a pas été arrêté pendant les bombardements israéliens sur Gaza en novembre 2012, il était en prison depuis quatre ans. Sa veuve dit que ce père de cinq enfants appartenait aux brigades Jaljalat, un groupe islamiste salafiste fondamentaliste. Il a, dit-elle, a été torturé pendant 7 mois ; on lui a infligé des brûlures avec un fer à repasser, brisé la machoire et cassé les dents avant de le condamner à mort. Sa famille, très pauvre, avait fait appel et le tribunal devait rendre son verdict le jour où il a été extrait de sa cellule et abattu, sans autre forme de procès.

picto Baraa Badawi (3 ans) tient la photo de son père

 

Accusé par ses agresseurs d'avoir aidé les Israéliens en leur donnant des indications sur les cibles qu'ils voulaient bombarder, Badawi a été exécuté en pleine rue de deux balles avant d'être achevé à coups de pierre...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La vraie histoire de Ribhi Badawi, le supplicié de Gaza

Il y a décidément de curieux choix éditoriaux sur ASI, concernant le conflit israélo-palestinien. Sans vouloir justifier le ...

Par constant gardener
le 02/12/2012
Tous les forums >