Chez les éconautes

Un voyage en Patago-conomie, pays si proche mais aux dialectes si mystérieux. Par Anne-Sophie Jacques, voyageuse néophyte (ou presque) en économie, mais experte en désossage des jargons.

Manifestation
chronique du par

Pacte budgétaire : le pacte "oui mais non"

Que voter ? Faisons comme si on nous demandait notre avis

Vous faites quoi le dimanche 18 novembre ? Rien ? Alors calons ce jour-là) et on ne va pas y passer l’hiver.

le référendum sur le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). Ça nous laisse six semaines pour débattre de ce texte – dit aussi pacte budgétaire – et déterminer si oui ou non on inscrit le principe de la règle d’or dans nos lois, autrement dit si on s’engage à ne pas laisser notre déficit structurel dépasser 0,5% du PIB. Six semaines ça devrait aller, le traité est court (25 pages – format PDF

 

Bon. D’accord. Sans vouloir minimiser l’impact de la manifestation organisée dimanche prochain et qui ne manquera pas de rassembler des millions de personnes, il est peu probable qu’au final on nous consulte sur le Traité. Oui, je sais, Jean-Marc Ayrault, alors président du groupe PS à l’Assemblée, s’était prononcé pour un référendum. Et pas qu’un peu: il avait déposé le 6 février 2008, devant le parlement, une motion référendaire, et ses propos étaient clairs : "ne privez pas les Français d’un débat auquel ils ont droit. Exigez du président de la République [alors Sarkozy] qu’il soumette le traité à référendum. Ce n’est pas une volonté de marquer des points contre le président et le gouvernement. C’est une volonté de respecter les Français." Oui, je sais aussi que François Hollande s’était engagé, pendant sa campagne, à renégocier le Traité, quitte à être isolé sur le sujet. S’il n’a rien renégocié, il affirme néanmoins avoir arraché à Angela Merkel un pacte de croissance lors du dernier sommet européen. Mais personne n’est dupe : on sait bien que...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Quatremer, Ruffin, Guetta : les arguments des européennes s'affûtent

Inutile d'organiser une foire d'empoigne d'ou rien ne ressortira ou presque. Autant plutot les inviter chacun séparément ...

Par Makno
le 25/02/2014

Impôts : qui pigeonne qui ?

Hé bien moi je suis entrepreneur, et je suis actuellement à la recherche de fonds pour financer mon activité (éco-concevoir ...

Par Martin
le 04/10/2012
Tous les forums >