Inflation d'articles sur des livres décrétés "incontournables", critiques de complaisance, renvois d'ascenseur, plagiats, nègres : panorama de l'édition sous domination médiatique

Publié le 13/02/2010  Alimenté le 21/03/2017
bellanger
enquête du par

Rentrée littéraire : comment les journalistes choisissent leurs favoris

Et pourquoi tant d'articles sur la "Théorie de l'information" ?

Un premier roman d'un auteur inconnu, un sujet inattendu (la biographie de Xavier Niel, fondateur de Free): La théorie de l'information, de Aurélien Bellanger (Gallimard), a été désignée par plusieurs médias comme le roman de la rentrée (une grande interview dans Libé, et quatre pages dans Technikart, etc). Un conte de fées ? Pour surnager médiatiquement, si l'on n'est pas déjà auteur à succès, mieux vaut choisir un sujet médiatisable, ou... le bon éditeur. Zoom sur quelques règles de survie dans la rentrée littéraire.


 

La "théorie de l’information", "un récit si puissant qu’il se montre à même d’aimanter l’ensemble des événements majeurs, parfois mineurs, qui scandent l’époque", écrit Libé (...) "roman le plus innovant de la rentrée littéraire", poursuit le journal. "Roman choc de la rentrée" pour Technikart. Le ton est donné. Les éloges pleuvent : deux pages dans Libé, quatre pages dans Technikart (l'article n'est pas en ligne) une page dans le Nouvel Obs, un article en deuxième page du Monde des livres, une page aux Inrocks, ou encore dans le JDD.

Miracle littéraire, suivisme, ou "plan com" ? Chaque année, Gallimard a son roman-surprise à succès : l'année dernière, c'était un autre inconnu, Alexis Jenny, avec L'art français de la guerre, (fresque tout aussi ambitieuse et inattendue, et si vous voulez vous plonger D@ns le texte, c'est ici), prix Goncourt 2011; et auparavant, Les Bienveillantes de Jonathan Littell.

Pour les Bienveillantes, le journaliste au service Livres de l'Express Jérome Dupuis se souvient qu' Antoine Gallimard en personne avait assuré la promotion du livre : une réception organisée pour les journalistes pour leur parler de l'ouvrage. Mais ce genre de plan de promotion est "rarissime" chez Gallimard, assure Dupuis. Il semble bien qu'il n'y ait eu aucune plan de la sorte cette année, notamment pour La théorie de l'information.

Baptiste Liger, qui a réalisé l'article pour Technikart, s'est intéressé à la "Théorie de l'information" parmi les Gallimard, car...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Prix littéraire pour le directeur du Figaro littéraire : un jury entre amis

lu publié(e) le 21/03/2017 par la rédaction

Une remise de prix entre amis ? Comme l'annonçait hier l'AFP, lundi 20 mars 2017, le prix littéraire Jean-Freustié, doté d'une somme de 20 000 euros, a été remis à Etienne de Montety, directeur du Figaro littéraire, pour son roman "L'Amant noir" (Gallimard). Le prix lui a été décerné à...

nouveau media

Ces best-sellers pas vus à la télé (Le Parisien)

lu publié(e) le 27/01/2017 par la rédaction

Ils vendent des dizaines, voire des centaines de milliers d'exemplaires de leurs livres mais on ne les voit jamais à la télé ou presque. Le Parisien s'est penché sur ces auteurs qui passent sous le radar médiatique. Le Parisien, 26 janvier 2017 Vous ne les entendrez pas sur France Inter. Vous ...

Fillon, heureux

Ventes de livres : derrière les classements de la presse

Beaucoup de doigt mouillé, peu de chiffres incontestables

enquête publié(e) le 11/10/2015 par Sébastien Rochat

Où sont les "vrais chiffres" ? Quand François Fillon se réjouit d'avoir vendu 50 000 exemplaires de son nouveau livre Faire, Le JDD, puis Le Parisien ont révélé que "les vrais chiffres des ventes" se situaient plutôt autour de 17 000. Des chiffres issus de deux classements différents ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Code rouge" : comment le livre de Duflot a explosé la rentrée politique

personne pour la remercier d'avoir démissionné quand ce plouc d 'Hollande a nommé Valls , rien pour la racheté à vos yeux ? C...

Par evemarie
le 24/08/2014

BHL exhibe au Flore la puissance de son réseau

Vomir, vomir...

Par olympe
le 07/12/2010

"Filmer un éditeur lisant un manuscrit, c'est chiant !"

Bonne idée de consacrer une émission à un con ! On commençait à fatiguer de trop d'intelligence et de subtilité.

Par Ervé
le 11/09/2009
Tous les forums >