Couv pub
arrêt sur images, émission du par

"Il y a moins de règles pour installer un panneau pub que pour changer une fenêtre"

Le droit à la "non réception" des spots et des affiches, en débat

La pub déploie-t-elle toujours plus de ruses et d’efforts pour s’insinuer profondément dans nos cerveaux? C’est la question que pose la féroce lutte d’influence qui se déroule depuis quelques années autour de la question de l’affichage public. Elle est posée par l’application des recherches les plus récentes en matière de du neuromarketing, et était au coeur une tribune publiée la semaine dernière sur le site du Monde, réclamant la liberté de "non-réception" des messages publicitaires. Sur notre plateau : Karim Ndiaye, chercheur à l’institut du cerveau et de la moelle épinière, qui a coécrit cette tribune publiée à l’occasion du 18e procès des déboulonneurs de pub ; Nicolas Hervé, membre de cette association, et Stéphane Martin représentant des publicitaires, délégué général de l’ARPP (autorité de régulation professionnelle de la publicité). Notre quatrième invité a souhaité rester anonyme. Il a travaillé comme fonctionnaire au ministère de l’Ecologie, et témoigne de l’intense lobbying pratiqué par des afficheurs pour que le décret sur la publicité extérieure, élaboré dans le cadre du Grenelle de l’environnement, leur soit favorable. Une lutte d'influence dont nous avons parlé en détail ici.

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Il y a moins de règles pour installer un panneau pub que pour changer une fenêtre"

Bien, bonne émission. Déçu sur un point: il existe un argument anti-pub ET économique, que j'aurais aimé voir évoqué. La pub...

Par Antoine S.
le 07/07/2012
Tous les forums >