Chez les matinautes

Chaque matin à 9 heures 15, précis comme un TGV des meilleurs jours, Daniel Schneidermann publie un "vite dit" gratuit sur les dominantes médiatiques de son réveil : c'est le neuf-quinze. Il est aussitôt transformé en chronique, pour permettre à nos matinautes d'en discuter sans attendre dans les forums...

Super Mario
chronique du 26/04/2012 par Daniel Schneidermann

Draghi : bombe de droite, bombe de gauche ?

Tiens, une bombe !

Mario Draghi, gouverneur de la BCE, réclamant, devant le Parlement européen, un "pacte de croissance" après le pacte budgétaire, c'est comme si Marine Le Pen faisait soudain l'éloge de Mohamed Merah. Ainsi, au coeur de la grande machine européenne de l'austérité, le patron de la BCE reconnait que cette austérité ne suffira pas à sortir de la crise de la dette, et qu'il va bien falloir relancer l'économie. Il ne fait certes qu'admettre publiquement ce que soutient la quasi-totalité des économistes européens, et un nombre grandissant de responsables politiques, mais le virage est assez impressionnant pour chasser de la Une de la presse française les importantes questions du partage des couloirs de piscine, des consignes de vote données dans les mosquées, ou du menu des enfants dans les cantines scolaires. Pensez donc: France 2 en faisait même, hier soir, son ouverture.

Donc une bombe, d'accord. Mais laquelle ? Bombe de gauche, bombe de droite ? Parce qu'il y a deux recettes de croissance possibles. Recette de gauche (investissements publics, relance, ou même, soyons fous, création monétaire) et recette de droite (flexibilité, assouplissement, exercices de yoga, ou Dieu sait comment on l'appelle, du marché du travail). Qu'a voulu dire Draghi ? Personne ne sait. Dans la presse européenne, dans la petite troupe des éditorialistes économiques français, ou des correspondants à Bruxelles, personne ne sait rien. Ni ce qu'il a voulu dire, ni pourquoi il l'a dit maintenant (coup de...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Les hyper-bons points éclipsent l'hyper-procès

Effectuons ensemble une expérience scientifique. Prenez un ballon de football. Pas forcément un tout neuf, tout ...

Par Benoît Lécaillier
le 08/01/2009

La vraie victime de l'incident irlandais

Ayant vécu à Dublin pendant 1 an, je suis particulièrement agacée par le traitement dont font objet les Irlandais... ...

Par chachoumiaou
le 16/06/2008
Tous les forums >