La liberté d'accès à Internet doit-elle être absolue ? Multiplication des offensives (justifiées) contre la pédo-criminalité, (contestées) contre le téléchargement illégal, tandis qu'en 2013, les médias mainstream découvrent le bitcoin, SilkRoad, et "l'Internet profond".

Publié le 10/06/2008  Alimenté le 27/02/2015
Logo Acta Quadrature du net
observatoire du 02/02/2012 par Dan Israel

L'Acta, entre fantasmes et réalité

Complot anti-démocratique ou progrès ? Le traité anti-contrefaçon passé au crible

Négocié très discrètement entre pays de 2007 à 2010, cet accord commercial vient d'être signé par la Commission européenne, mandatée par les gouvernements de l'Union . Au grand dam des défenseurs des libertés sur le net, qui espèrent que le Parlement européen rejettera le traité cet été. L'UE, elle, assure n'y voir qu'un pas de plus pour protéger les consommateurs et les entreprises, sur internet et ailleurs. @si compte les points.

"Une logique répressive dictée par les industries du divertissement." Un traité négocié en secret, sans l'aval des peuples, par les pays de l'Union européenne, les Etats-Unis ou le Japon, visant à imposer leurs vues aux pays en voie de développement. Une menace contre les médicaments génériques ou les semences traditionnelles... N'en jetez plus ! Depuis plus de quatre ans, l'Acta, (ou Anti-Counterfeiting Trade Agreement, pour accord commercial anti-contrefaçon) est la source de nombreuses angoisses, et la cible d'attaques répétées sur le net. Qui connaît l'Acta ? Le 26 janvier, on apprenait qu'un accord international "renforçant les outils de lutte contre la contrefaçon", avait été signé par l'Union européenne à Tokyo. Une signature qui suivait celle des Etats-Unis, de l'Australie, du Canada, du Japon, de la Corée ...
Pour lire la suite, vous devez être abonné !
logo Arrêt sur Images

Nos abonnements

Formule mensuelle Formule annuelle Formule un jour Abonnement couplé avec Mediapart Abonnement couplé avec canard PC Abonnez-vous à Hors-Série

Vous pouvez aussi

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   
Abonnez-vous !

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Antiterrorisme : un décret signe la fin de l'anonymat sur le net

Oui c'est vrai, les internautes (citoyens avant tout) ne se sentent pas très concernés. Pourquoi? Parce que dans la presse ...

Par pow wow
le 03/03/2011

Dans les jités, Angélique la séquestrée bat le député meurtrier

http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2008/11/faut-il-laisser-en-libert-les-dputs-ump.html Faut-il laisser en liberté ...

Par Francois T
le 21/11/2008

"Le gouvernement a peur du buzz, parce qu'il ne le maîtrise pas"

Non, on râlera pas si ça dure 3 heures.

Par Jo
le 13/06/2008
Tous les forums >