Pub ? Abonnements ? Dons ? Subventions ? Taxe Google ? Comment l'information en ligne peut-elle devenir viable ? Question annexe: ces entreprises-là peuvent-elles publier, sans les rémunérer, les textes des blogueurs ?

Publié le 14/09/2009  Alimenté le 03/12/2014
Blogueur, un métier ? - blog Nouvelle formule - décembre 2011
enquête du 31/12/2011 par Dan Israel

Sites de presse et blogueurs : la fin de "l'économie de la gratitude"

Qui paie qui, et combien ? Notre (délicate) enquête

Il y a ceux qui le font sans le dire. Ceux qui ne le font pas et le disent ; ceux qui ne le font pas et aimeraient que ça ne se sache pas trop. Et tous les autres, qui hésitent, ou bricolent. Un site d'information doit-il payer les contributeurs extérieurs "invités" qui écrivent dans ses colonnes? La question est récurrente, et très sensible dans le petit milieu de la presse française en ligne, alors que de nouveaux médias apparaissent presque tous les mois, que Rue89, pure player historique, vient d'annoncer son rachat par le propriétaire du Nouvel Observateur, et que la déclinaison hexagonale du Huffington Post est annoncée pour les semaines qui viennent. Pour mettre un peu de clarté dans les discussions, @si a posé une question simple : qui paye ses blogueurs ? Combien ? Pourquoi ? Les réponses ne sont pas toujours aisées à obtenir.

Le débat s'est enflammé à nouveau avec l'annonce de la mise en ligne prochaine du Huffington Post à la française, cette créature bizarre cofondée par Arianna Huffington, Le Monde et le banquier d'affaires Matthieu Pigasse. La polémique avait déjà pointé son nez en avril, déjà autour de la question du Huffington Post, la maison-mère américaine ayant été vendue à AOL pour 315 millions de dollars, tout en continuant à utiliser la production de milliers de blogueurs non rémunérés. Ce dont sa fondatrice se félicitait lors de son récent passage à Paris. Cette fois, l'étincelle a pris la forme d'un e-mail signé Anne Sinclair, qui a fuité sur Rue89. La future patronne du "Huff Post" français prenait la plume pour tenter de convaincre quelques signatures prestigieuses de la rejoindre, tout en pr...
Pour lire la suite, vous devez être abonné !
logo Arrêt sur Images

Nos abonnements

Formule mensuelle Formule annuelle Formule un jour Abonnement couplé avec Mediapart Abonnement couplé avec canard PC Abonnez-vous à Hors-Série

Vous pouvez aussi

Abonnement couplé avec Mediapart

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   
Abonnez-vous !

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Ch. rédacteur low cost pour des brèves payées entre 2 et 4 euros

Ne connaissant pas le milieu peut-on avoir une idée de ce qu'aurait été un revenu décent pour travail de "pigiste" équivalent...

Par Link
le 31/10/2014

Sur TF1 et L'Equipe, le filet se resserre sur les réfractaires à la pub

Bon, ça va beaucoup me gêner. Déjà que je me sentais vachement coupable de ne pas aller sur leurs sites.

Par Robert.
le 22/10/2014

Hexagones, media "à coût variable"

Il reste encore un petit espace de créativité dans la titraille et les chapôs : "Le burn-out" (Libé), "Au bout du rouleau" (...

Par Guy-Yves Ganier d'Emilion
le 24/07/2014
Tous les forums >