De la publicité mensongère aux conflits d'intérêts chez Goldman Sachs, de la difficile séparation des activités bancaires aux salles de marché, des pratiques d'évasion fiscale à l'affaire Kerviel : verra-t-on un jour l'industrie bancaire sortir de l'impunité ?

Publié le 12/01/2013  Alimenté le 01/07/2015
observatoire du par

Bloomberg dévoile des milliers de milliards d'aide US aux banques

Le plus grand plan de renflouement de l'histoire est resté secret pendant deux ans

Combien d'argent public l'Etat fédéral américain a-t-il débloqué pour aider les banques opérant aux Etats-Unis ? On avait surtout retenu les 700 milliards de dollars (environ 500 milliards d'euros) d'aides de 2008. L'agence de presse Bloomberg vient de révéler un plan de soutien d'une tout autre ampleur, resté jusqu'alors largement inconnu : entre 2007 et 2009, la banque centrale américaine, la Réserve fédérale, a mis sur la table... onze fois plus, pour sauver les banques de la faillite. En toute opacité, et sans que le Parlement ne soit mis au courant.Peu médiatisée en Europe, cette révélation pourrait nourrir le débat sur la faiblesse des pouvoirs accordés à la BCE, en comparaison de ceux dont dipose la Fed.

du plan Paulson

C'était le plus important plan de renflouement financier de l'histoire des banques. Et il a bien failli rester secret. Son montant ? 7 770 milliards de dollars ("7,77 trillion", en anglais). Pour sauver les banques américaines, la Réserve fédérale (Fed) a accordé une dizaine de mesures diverses, dont des rachats de crédits, des garanties bancaires ou des reports de dates d'expirations de prêts. Mais aussi une bonne part de prêts à court terme, quasiment gratuits, consentis aux plus grands établissements financiers américains. Le dimanche 27 novembre au soir, le site de l'agence de presse financière américaine Bloomberg publiait sur son site une longue enquête sur les "prêts secrets de la Fed". Relayée par le New York Times, ou reprise en intégralité par le Washington Post, l'info n'a eu que très peu d'écho en France, où elle n'a guère été mentionnée que par les sites Atlantico et Slate. Ce sont des échanges entre @sinautes dans les forums qui nous ont alertés…

Pourtant, l'article de Bloomberg, également publié dans un magazine mensuel du groupe aux Etats-Unis, vaut largement le détour. Il détaille, ainsi, que les six plus grosses banques américaines ont reçu en quelques mois 460 milliards de dollars de prêts de la Réserve fédérale. Soit presque trois fois plus que les 160 milliards qui leur ont été versés par ailleurs par le plan Paulson, concocté par le gouvernement américain et validé (après un premier rejet), par le Parlement.

Mais alors que...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Cottrez

Cottrez-Pérol, deux procès

le neuf-quinze publié(e) le 01/07/2015 par Daniel Schneidermann

Pendant que la Grèce et l'Europe frôlent le précipice, qu'éclatent les bombes, qu'on mitraille les touristes sur une plage de Tunisie, une femme répond de huit infanticides devant la Cour d'Assises de Douai. Le procès de Dominique Cottrez est suivi passionnément par les chroniqueurs ...

Taxe sur la finance : Hollande désavoue Sapin, mais il ne faut pas le dire

chronique publié(e) le 05/01/2015 chez les éconautes

Miracle : François Hollande a annoncé ce matin sur France Inter vouloir mettre en place, à l’échelle européenne, la taxe sur les transactions financières – dite aussi taxe Tobin ou TTF – sur une assiette "la plus large possible" qui viserait "tous les produits de la finance". Soit ...

Tobin Mediapart

Coup d'arrêt Taxe Tobin : le pantouflage en cause (Mediapart)

éconaute publié(e) le 09/12/2014 par Anne-Sophie Jacques

Pourquoi la taxe sur les transactions financières – dite aussi TTF ou taxe Tobin – est-elle en souffrance ? En cause : le pantouflage. Après l’annonce hier d’un nième report de la TTF à l'échelle européenne, Mediapart révèle le transfert de Benoît de La Chapelle, spécialiste de la ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Goldman Sachs et Frankenstein

Décidément, je pense que je ne serai jamais d'accord avec vos analyses Judith. Désolé de ne pas abonder dans ce concert d'...

Par Theoven
le 14/09/2012

ING DIRECT, la banque des bobos à basquettes...

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais une catégorie sociologique a brutalement disparu des radars : le bourgeois de ...

Par Lionel Martin
le 31/01/2009

ING DIRECT, la banque des bobos à basquettes...

Ce matin, le "Samson et Dalida" m'a fait rigoler tôt.

Par Ervé
le 31/01/2009
Tous les forums >