Connectez-vous au site



Vous avez oublié votre mot de passe ?
Vous n'êtes pas abonné ?
Vous avez besoin d'aide ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Connectez-vous au site
Vous avez besoin d'aide ?

Edition, media, critiques : le pacte infernal
Inflation d'articles sur des livres décrétés "incontournables", critiques de complaisance, renvois d'ascenseur, plagiats, nègres : panorama de l'édition sous domination médiatique
Publié le 13/02/2010  Alimenté le 07/03/2014
enquête le 31/10/2011 par Dan Israel

Busnel-De Vigan : madame écrit, monsieur adore

Favoritisme conjugal sur le service public ?

Une femme écrivain à succès, un homme critique littéraire influent : un couple. Dans le portrait que dresse de Delphine de Vigan Libération ce lundi 31 octobre, on apprend que l'auteure du récent roman Rien ne s'oppose à la nuit (éd. JC Lattès), qui a dépassé les 100 000 ventes, est la compagne "du journaliste et critique littéraire François Busnel, animateur de la Grande Librairie" sur France 5 – ainsi que directeur de la rédaction du magazine Lire, chroniqueur hebdomadaire à L'Express et animateur d'une heure d'interview quotidienne sur France Inter, ce que Libé oublie de mentionner. Ni vu ni connu, le journaliste a reçu l'écrivain mi-septembre.

La relation n'était pas connue des non-spécialistes. Libé l'a même découverte par hasard. "Le petit soldat peut même se muer en maître de l’esquive. A «que fait votre compagnon actuel dans la vie ?» elle répond, «Je préfère ne pas dire.»", indique le quotidien, avant de glisser que Charlie Hebdo a vendu la mèche quelques jours après cette interview. Dans son numéro paru la ...
Mots-clés : Busnel, De Vigan, France Inter, France5, Libé



Pour lire la suite, abonnez-vous

Nos abonnements

Formule mensuelle Formule annuelle Formule un jour

Vous pouvez aussi :

Autres abonnementsAbonner un amiAbonner un établissementAbonner une entreprise

Déjà abonné ?

Connectez-vous !
Email      Mot de passe   
Vous souhaitez modifier votre mot de passe ou vos informations.
Vous souhaitez prolonger votre abonnement.
Abonnez-vous !
RSS
Le dossier par mot-clés
Sommaire du dossier
Commentaires
Derrière PPDA, la décadence de l'édition
Fausse noblesse, faux cheveux, faux interviews, faux écrivain, faux-cul... Faut arrêter !
Par Ulysse Martagon
le 06/01/2011
BHL exhibe au Flore la puissance de son réseau
Vomir, vomir...
Par olympe
le 07/12/2010
"Filmer un éditeur lisant un manuscrit, c'est chiant !"
Bonne idée de consacrer une émission à un con ! On commençait à fatiguer de trop d'intelligence et de subtilité.
Par Ulysse Martagon
le 11/09/2009
Tous les forums Besoin d'aide ?