Facebook, Twitter, et autres réseaux sociaux, dominent désormais la circulation de l'information. Pour le meilleur et le pire.

Publié le 06/01/2008  Alimenté le 05/01/2016
courbe-cora-twitt
observatoire du par

Cora plie face au web... et aux médias traditionnels

L'histoire de cette employée d'un hypermarché Cora, qui devait être licenciée pour avoir récupéré une réduction sur un ticket de caisse, était vouée à disparaître dans un coin de la rubrique Faits Divers du Républicain Lorrain. Pourtant, à la suite d'une grande mobilisation des internautes, mais aussi des médias traditionnels, l'enseigne de grands magasins a décidé de ne pas poursuivre la procédure de licenciement.

Le buzz, un moyen de pression ? C'est ce que l'histoire d'Anne-Marie, caissière dans un magasin Cora de Mondelange, en Moselle, pourrait bien confirmer. A la faveur des messages d'internautes scandalisés sur les réseaux sociaux, l'employée a en effet pu garder son emploi. Mais comment l'info a-t-elle explosé ?

C'est le Républicain Lorrain qui relatait hier le récit de cette caissière. Alors qu'il aurait pu aussitôt tomber dans l'oubli, le journal de 8 heures de France Inter lui consacre un sujet, et interviewe l'employée. Lexpress.fr s'en fait à son tour l'écho, marquant l'entrée officielle de l'info sur le web. La nouvelle commence à circuler sur les réseaux sociaux, et de nombreux messages d'indignation sont postés sur la page facebook de Cora.

Twitter s'en mêle à son tour, avec la sortie remarquée de l'avocat blogueur Maître Eolas en fin de matinée : "En tout cas, bravo à #cora qui avec un ticket de réduction d'1€ pour un hamburger vient de s'offrir un bad buzz à 1 million d'euros". Selon le blog de Jean Véronis, professeur de linguistique à l'Université d'Aix-en-Provence, c'est à ce moment-là que Twitter s'enflamme, comme il le prouve avec cette courbe d'évolution du nombre de tweets mentionnant Cora pendant 48 heures.

Regardez picto

/media/breve/s124/id12351/original.42489.jpg

Avec ses presque 50 000 "followers", Maître Eolas a une réelle influence, et son message a d'ailleurs été aussitôt "retwitté" des centaines de fois.

/media/breve/s124/id12351/original.42488.jpg

Ne pouvant plus faire abstraction de la grogne suscitée du côté des...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Snapchat

Photo nue sur Twitter, vidéo de Perpignan : Snapchat, derrière le "revenge porn"

Quand les photos et vidéos "éphémères" restent

observatoire publié(e) le 05/01/2016 par la rédaction

Deux affaires en trois jours. La photo d’une jeune fille mineure en plein acte sexuel et la vidéo d’un viol présumé ont été diffusées sur Twitter et Facebook entre le 1er et le 3 janvier 2016. Derrière la question de la diffusion de contenus à caractère sexuel sans le consentement des ...

nouveau media

Vidéos djihadistes : Facebook bientôt contraint par le gouvernement ?

suivi publié(e) le 21/11/2015 par la rédaction

Depuis les attaques du 13 novembre, Facebook fait face à de nombreuses critiques. En cause : sa politique de modération des vidéos djihadistes, jugée contradictoire par de nombreux internautes. Un amendement, voté le 19 novembre dans le cadre de la prorogation de l'état d'urgence, pourrait ...

Littoral

Messages facebook haineux anti-migrants : les publier pour les dénoncer

Après Bild, Nord littoral

enquête publié(e) le 12/11/2015 par Vincent Coquaz

Au moins maintenant, c’est clair : Facebook ne supprime pas, par choix, certains commentaires incitant à la haine, qui lui ont pourtant été signalés. Pourquoi ? Pour favoriser les "contre-discours" (en d'autres termes, pour que les internautes répondent eux-mêmes aux messages problématiques...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

#DPDA : comment France 2 a sélectionné les tweets pendant l'émission de Taubira

C'est tout simplement ce que l'on appelle la "fabrique du consentement": - La sélection des twitts qui fait croire que tout ...

Par Lea Andersteen
le 06/09/2013

Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Propos difficiles et tristes à lire, mais pour penser un peu contre moi-même je me demande ce que je deviendrais à la place ...

Par Sylvain B.
le 22/07/2013

"Contourner la loi est facile. Mais ce n'est pas anodin"

Vraiment déçu par l'émission qui n'a pas abordé la vraie question de fond : pourquoi ? Quel intérêt ont un bloggeur et un...

Par LuckyLuke
le 20/04/2012
Tous les forums >