A longueur de journal télévisé, sur fond de bibliothèque ou d'ordinateurs, ils analysent, ils prophétisent, ils commentent l'actualité économique. Mais avec la durée, que valent leurs prophéties ? Et quels sont les engagements idéologiques, ou politiques, que cache leur surplomb "d'experts" ?

Publié le 08/08/2009  Alimenté le 27/06/2017
observatoire du par

Le (faux) nez du patronat dans une émission de LCP ?

Mots-clés : débat, LCP, présidentielle

Face aux idées, il vaut mieux savoir d'où parlent les intervenants. Dans le cadre de la présidentielle de 2012, La Chaîne Parlementaire propose depuis le mois de mai une nouvelle émission mensuelle de débat baptisée Face aux idées. Cette émission, "loin des stéréotypes partisans, des discussions politiciennes et des débats segmentés, (...) entend favoriser les échanges et les propositions concrètes sur un grand thème de société", indique la chaîne. Problème : comme l'a relevé le site du Nouvel Obs, les deux éditorialistes de l'émission (qui sont également coproducteurs et rédacteurs en chef) sont plutôt engagés à droite, ce que LCP se garde bien de préciser. D'ailleurs, après la diffusion des trois premiers numéros, les deux animateurs, Brigitte Boucher et Olivier de Lagarde, ne se sont toujours pas mis d'accord sur la manière de présenter leurs deux "éditorialistes".



Depuis le temps qu’on attendait qu’une chaîne de télévision "réinvente le débat de société à la télévision". C’est chose faite avec La Chaîne Parlementaire. Chaque mois, un invité politique est invité à débattre d'un thème de société dans un cadre inhabituel, le Palais Brongniart, l'ancien temple de la Bourse de Paris. Trois invités sont déjà venus débattre : le conseiller spécial de Sarkozy, Henri Guaino, le socialiste Vincent Peillon et le président du MoDem, François Bayrou.

Face à eux, il y a notamment Matthias Leridon, président de l'agence de com' Tilder, et Laurent Bigorgne, directeur de l'institut Montaigne. Mais qui sont-ils exactement ? La manière dont les animateurs de l'émission les présentent est pour le moins approximative : ils sont là "pour apporter des idées" (émission 1) puisque ce sont des "éditorialistes" (émission 2). D'ailleurs, ils sont très qualifiés pour cela, puisque l'animateur précise à la troisième émission que l'un d'entre eux est à la tête d'un think tank qui "essaie de faire avancer les choses" (à la différence des autres think tank, bien connus pour faire reculer le débat).

Trois émissions successives (une fois par mois) trois manières de les présenter picto

 

Qui se cache derrière Tilder et l'institut Montaigne ?

Si le générique de l'émission indique bien que le programme est proposé par l'institut Montaigne et Tilder, il manque les sous-titres. Le Nouvel Obs a réparé cet oubli et relève "un mélange des genres...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Invités

Et les meilleurs clients télé sont... Polony et Patrick Bruel !

Une étude de l'INA sur les invitations entre 2010 et 2015

observatoire publié(e) le 27/06/2017 par la rédaction

Le chanteur Patrick Bruel et le sociologue Eric Fassin sur une même liste ? Oui, celle des personnalités les plus invitées dans l'audiovisuel français, selon une étude de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) parue le 23 juin qui recense toutes les invitations médiatiques de 2010 à 2015...

nouveau media

Capital (M6) se paie la fonction publique territoriale

Avec un classement (contesté) de Verdier-Molinié

observatoire publié(e) le 28/03/2017 par Capucine Truong

Les agents territoriaux de la fonction publique sont-ils fainéants, ou simplement malades chroniques ? Dimanche soir, l'émission Capital (M6) partait débusquer les "avantages" et "primes" dont ils bénéficieraient. L'expert en chef ? L'essayiste libérale Agnès Verdier-Molinié, de la fondation...

Economistes : un "négationniste" face à ses accusateurs (France Inter)

suivi publié(e) le 13/09/2016 par la rédaction

Sterdyniak, ou un "négationniste" (économique) face à ses accusateurs. Ce matin sur France Inter, Patrick Cohen recevait les deux économistes orthodoxes Pierre Cahuc et André Zylberberg, auteurs du livre Le négationnisme économique et comment s’en débarrasser qui s’en prend ouvertement ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Dans l'internet de Jean-Paul Ney...

Pauvre Klaire, qui se coltine la prose de gens comme ça juste pour notre plaisir de la lire. Et confirmation qu'on ne rate ...

Par Bruanne
le 03/07/2016

La Poste : l'experte si peu neutre de France 2 et France 3

Je ne comprends pas que les Français ne réalisent pas à quel point le gouvernement actuel transforme radicalement notre ...

Par Dzonkha
le 04/08/2009

France 2 et ses étranges "témoins"

Mais enfin , comment osez-vous ? Vous ne savez pas que quand on est de droite ,on ne fait pas de politique ? Il y a que la ...

Par Fandasi pour clavier
le 08/01/2009
Tous les forums >