Comment réussir la "transition énergétique" ? Comment choisir entre les avantages et les inconvénients du nucléaire, du gaz, du charbon, et des énergies renouvelables ? Questions brûlantes, mais les médias tardent à aller...au charbon

Publié le 15/03/2011  Alimenté le 10/10/2016
Du vent à la Une
enquête du par

France 2 présente un pro-nucléaire comme un expert neutre

Anti-nucléaires contre anti-CO2 : le difficile débat des écolos

Sortir la France du nucléaire ? Vous n'y pensez pas ! Il faudrait soit annexer toute l'Europe pour y installer des panneaux solaires, soit construire près de 87 000 éoliennes (et pas une de moins) dans l'hexagone. Autrement dit, à moins de faire la guerre à nos partenaires européens ou transformer la France en gigantesque ventilo, la mission est impossible.

Cette démonstration éloquente ne vient pas d'un argumentaire d'Areva, pour qui tout est bon dans le neutron, mais d'un sujet du 20 heures de France 2 diffusé le 16 mars. Pendant près de 4 minutes, le journaliste présente le débat du nucléaire comme une évidence : non seulement ce mode de production d'électricité est incontournable mais les alternatives au nucléaire seraient peu crédibles.Et il faut croire France 2 sur parole puisque sur le plateau, un expert proche de Nicolas Hulot confirme cet état des lieux après la diffusion du sujet. Ce spécialiste s'appelle Jean-Marc Jancovici et il est présenté par David Pujadas comme un expert neutre : "ni un pro, ni un anti-nucléaire". Ah oui ? Et comment appelle-t-on quelqu'un qui déclarait en 2007 : "si tout ce que je laisse à mes enfants ce sont des déchets radioactifs, cela me va très bien" ? Visiblement, une petite décontamination du JT de France 2 s'impose.

 

 



Si vous n'avez pas d'avis sur la pertinence de l'énergie nucléaire en France, il fallait regarder le JT de David Pujadas mercredi soir pour se convaincre que la France n'a pas le choix. Pour nous irradier, France 2 s'y est pris en deux temps.


Etape 1 : Décrédibiliser les alternatives au nucléaire

D'entrée de jeu, le commentaire explique que pour remplacer le nucléaire (75% de l'électricité produite en France), il faudrait recourir à des mesures radicales : installer 87 000 éoliennes sur le territoire, ou recouvrir de panneaux solaires une surface équivalente à l'Europe. Si vous ne visualisez pas bien le problème, France 2 a tout prévu avec quelques cartes vraiment parlantes

picto Attention, ce n'est pas une carte météo mais l'invasion de l'UE par les panneaux solaires français

 

Avec beaucoup d'à propos, le journaliste estime que ce scénario est "impossible" et qu'il "faudrait de toute façon du temps pour remettre en cause un choix fait il y a soixante ans". S'ensuivent des images d'archives pour vous expliquer que vous baignez dans le nucléaire depuis que vous êtes tout petit. D'ailleurs, aujourd'hui, l'industrie nucléaire représente 200 000 emplois et 10 à 15 milliards d'euros de ventes ! Vous ne voudriez tout de même pas mettre tout ce petit monde au chômage ! Derniers arguments de France 2 : sans le nucléaire, le prix de l'électricité augmenterait de 55%, et l'énergie a l'avantage d'émettre peu de Co2.

 

Aucun doute sur l'issue du débat,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Kenneth Bone

Trump, Le Pen, Le Marchand : tous responsables

chronique publié(e) le 10/10/2016 chez les matinautes

Commençons par le commencement. Infortunés camarades matinautes, connaissez-vous ce Monsieur ? Vous qui avez déjà surfé sur les résumés du second débat Clinton-Trump, avez-vous vu cette image ? C'est un gars qui s'appelle Kenneth Bone, invité à questionner les deux candidats au nom des "...

nouveau media

Exxon : le Guardian interdit d'Assemblée Générale

grrr ! publié(e) le 26/05/2016 par Justine Brabant

Le pétrolier Exxon ne veut pas du Guardian dans ses assemblées générales. L'entreprise américaine a rejeté la demande d'accréditation du quotidien britannique, connu pour ses nombreuses campagnes contre l'exploitation d'énergies fossiles. Le Guardian le raconte dans un billet acide. "Il ...

Pourquoi Linky est devenu la bête noire des médias

Le compteur d'électricité intelligent sur le grill

observatoire publié(e) le 25/04/2016 par Anne-Sophie Jacques

Attention ils arrivent : d’ici cinq ans, 35 millions de compteurs d’électricité intelligents – de son petit nom Linky – vont remplacer nos vieux compteurs bêtes et gris. Mais c’est peu dire que l’accueil est glacial. Ce nouveau compteur serait mauvais pour la santé, pas intéressant ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Pourquoi Linky est devenu la bête noire des médias

Je salue les talents de conteur d'Anne Sophie qui nous met bien au courant de l'intensité du débat et des résistances que ...

Par E-manuel
le 25/04/2016

Batho : un industriel du gaz de schiste savait-il à l'avance ?

J'ai travaillé dans un centre technique de filière (organisme privé de recherche) et à chaque fois que j'ai essayé de monter ...

Par Adarr
le 05/07/2013

"A Fukushima, il y a eu déni d'information"

Quelques commentaires sur cette émission, pour essayer de comprendre pourquoi je trouve l'émission franchement mauvaise alors...

Par Julien M.
le 11/06/2011
Tous les forums >