Comment réussir la "transition énergétique" ? Comment choisir entre les avantages et les inconvénients du nucléaire, du gaz, du charbon, et des énergies renouvelables ? Questions brûlantes, mais les médias tardent à aller...au charbon

Publié le 15/03/2011  Alimenté le 19/05/2017
Des gaz à la Une
enquête du par

Les gaz de schiste, dans le trou noir de l'info ?

La presse était au courant, mais n'avait pas creusé le sujet

C'est l'histoire d'un sujet souterrain : le gaz de schiste. Derrière ce terme se cache une forme de gaz naturel enfoui en profondeur et qui nécessite pour être extrait des techniques coûteuses et polluantes. Pionniers depuis dix ans, les Etats-Unis sont devenus en 2009 le premier producteur de cet hydrocarbure, devant la Russie. En France, Jean-Louis Borloo, alors ministre du Développement durable, a délivré en mars 2010 des autorisations à différentes compagnies pour explorer les sous-sols français, notamment dans le Sud-ouest. De l'huile de schiste (pétrole brut prisonnier dans les roches mères) serait également présente dans le sol français. Mais la conquête de ce nouvel eldorado énergétique pose un vrai problème : les techniques d'extraction sont particulièrement polluantes. Et les décisions du gouvernement semblent avoir été prises en catimini. La polémique a enflé à la fin de l'année dernière, quand des réunions locales se sont tenues pour informer les populations concernées par les zones de test. Puis José Bové est monté au créneau, et la nouvelle ministre de l'écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a été prise de court. Dans nos forums, des @sinautes se sont interrogés sur cette "omerta médiatique". Pourquoi découvre-t-on le sujet plusieurs mois après les autorisations accordées par le gouvernement ? Que sait-on sur les conséquences environnementales ? Où en sont les expérimentations grandeur nature ?

En creusant un peu, nous avons découvert que le gaz de schiste... n'est pas une découverte pour la presse. Ni pour les autorités qui ont autorisé des tentatives d'extraction dès 2006.

 

 

 

Le gaz de schiste est une forme de gaz naturel, identique au gaz conventionnel. Mais il a comme particularité d'être enfermé dans des roches très compactes (les schistes), à plus de 2000 mètres de profondeur. La capture de ce gaz est complexe, mais avec la raréfaction des hydrocarbures, les compagnies ont investi dans de nouvelles techniques d'extraction, utilisées depuis dix ans aux Etats-Unis. C'est ce qu'on appelle la fracturation hydraulique : après avoir foré à la verticale, il faut procéder à un forage à l'horizontale en envoyant plusieurs millions de litres d'eau, mélangés à du sable et à des adjuvants chimiques afin de faire éclater les roches et faire remonter le gaz à la surface. Pour le pétrole de schiste, la technique est à peu près équivalente.

Cette technique, qui permet d'extraire des hydrocarbures inaccessibles jusqu'à présent, entrouvre de nouvelles perspectives : selon les différentes estimations, la fracturation hydraulique pourrait fournir du gaz pendant encore 120 ans quand l'épuisement des réserves était prévu pour dans soixante ans.

/media/article/s38/id3757/original.34121.zoom.jpg

Mais revers de la médaille, la fracturation hydraulique dégrade considérablement l'environnement : les adjuvants chimiques (dont les compagnies refusent de fournir la liste au nom du secret industriel) peuvent se répandre dans la terre et contaminer les nappes phréatiques. Et les besoins en eau pour les fracturations sont considérables.

picto Infographie du Monde magazine
(22 janvier 2011)

Pour...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Action EDF : France 2 évoque la baisse-Hulot, mais pas la hausse-Macron

suivi publié(e) le 19/05/2017 par Anne-Sophie Jacques

Alerte au 20H de France 2 ! La nomination de Nicolas Hulot comme ministre de la Transition écologique et solidaire fait chuter le cours de l’action EDF de 6,7% (et même de - 5% dès l'annonce du gouvernement). Mais pas un mot dans les JT sur... les 27% gagnés par le cours en un mois en pleine ...

nouveau media

Nicolino : "comment j'ai perdu le combat contre les biocarburants"

chronique publié(e) le 30/04/2017 chez Fabrice Nicolino

Il a suffi d'un article du Monde, pour que resurgissent les souvenirs. Apprenant que les palmiers à huile sont responsables de 40% de la déforestation des pays tropicaux, Fabrice Nicolino se remémore son vieux combat contre les biocarburants (ces plantes alimentaires transformées en carburant ...

Kenneth Bone

Trump, Le Pen, Le Marchand : tous responsables

chronique publié(e) le 10/10/2016 chez les matinautes

Commençons par le commencement. Infortunés camarades matinautes, connaissez-vous ce Monsieur ? Vous qui avez déjà surfé sur les résumés du second débat Clinton-Trump, avez-vous vu cette image ? C'est un gars qui s'appelle Kenneth Bone, invité à questionner les deux candidats au nom des "...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Pourquoi Linky est devenu la bête noire des médias

Je salue les talents de conteur d'Anne Sophie qui nous met bien au courant de l'intensité du débat et des résistances que ...

Par E-manuel
le 25/04/2016

Batho : un industriel du gaz de schiste savait-il à l'avance ?

J'ai travaillé dans un centre technique de filière (organisme privé de recherche) et à chaque fois que j'ai essayé de monter ...

Par Adarr
le 05/07/2013

"A Fukushima, il y a eu déni d'information"

Quelques commentaires sur cette émission, pour essayer de comprendre pourquoi je trouve l'émission franchement mauvaise alors...

Par Julien M.
le 11/06/2011
Tous les forums >