Y a-t-il un pilote dans l'avion ?
observatoire du par

Sarkozy, Fillon, et autres multirécidivistes de l'aviation-limite

Avions gouvernementaux, jets loués, prêtés, partagés, etc

Après MAM, c'est au tour de François Fillon ! Le Premier ministre a reconnu avoir pris un avion de la flotte égyptienne, mis à la disposition par le président égyptien Hosni Moubarak, pour une excursion lors d'un voyage effectué en Egypte pendant ses vacances de Noël. Fillon a ainsi confirmé les informations du Canard enchaîné, à paraître demain. La famille Fillon s'était envolée de France à bord d'un avion gouvernemental.
A cette polémique, s'ajoute la révélation que le séjour de la famille Fillon a été payé par l'Etat égyptien. Des révélations qui interviennent le jour-même où France Inter révèle que Nicolas Sarkozy s'est rendu (discrètement) à New York le week-end dernier pour une visite privée à son plus jeune fils... à bord d'un Falcon gouvernemental.

Les frasques aériennes du gouvernement Fillon sont devenues un (triste) "running gag" : de Sarkozy à Fillon en passant par Estrosi et Joyandet, retour sur trois ans de polémiques et de justifications toujours très circonstanciées.





Comment François Fillon pouvait-il s'imaginer que son excursion aérienne, prise en charge par le gouvernement égyptien, serait passée sous silence ? Il aura pourtant fallu attendre la divulgation des informations du Canard enchaîné, à paraître demain, pour que Matignon se fende, mardi après-midi, d'un communiqué détaillant les circonstances dans lesquelles François Fillon a effectué son voyage en Egypte du 26 décembre 2010 au 2 janvier 2011.

Selon le communiqué, "le premier ministre, à l'invitation des autorités égyptiennes, a emprunté un avion de la flotte gouvernementale égyptienne pour se rendre d'Assouan à Abou Simbel où il a visité le temple. Il a également effectué une sortie en bateau sur le Nil dans les mêmes conditions".

Matignon précise également que le Premier ministre et sa famille s'étaient rendus en Egypte à bord d'un "Falcon 7x de l'ETEC", l'escadron gouvernemental. Rien d'étonnant à cela si l'on en croit le communiqué puisque "le Premier ministre effectue tous ses déplacements en avion à bord d'appareils de la flotte gouvernementale, pour des raisons de sécurité et de disponibilité". Mais attention, c'est Fillon qui paie : "s'agissant d'un déplacement privé, son billet et celui des membres de sa famille lui sont facturés, sur ses deniers personnels, au tarif établi par l'armée de l'air, conformément à la règle qu'il s'est lui-même fixée et qu'il s'applique à chaque déplacement privé".

En revanche, tous les autres frais...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Sarkozy, Fillon, et autres multirécidivistes de l'aviation-limite

Un volontaire pour s'immoler pour nous donner le top départ? Éphémérides...

Par pow wow
le 08/02/2011
Tous les forums >