Tunisie, Egypte, des dictateurs mis en fuite après quelques semaines d'émeutes, mais une marche chaotique vers la démocratie: les révolution arabes au jour le jour.

Publié le 20/01/2011  Alimenté le 09/08/2015
contagion_le point
chronique du par

La presse contaminée par la contagion

Il y a des mots qui portent bien leur nom. Depuis la Révolution du Jasmin, on observe une contagion du mot contagion. Promenant leurs projecteurs de Tunis au Caire, les médias l'ont tous à la bouche, et ils se le refilent aussi facilement qu’un herpès buccal.

 

Quand je dis tous, c’est tous.

 

 

Et encore, je n’ai pas cité les pages de l’Express, du Nouvel Obs, de TF1, de La Dépêche et je ne parle même pas de la contagion du mot contagion sur les ondes ou à la télé. Tous contaminés.

Si certains se risquent à utiliser des images sensiblement différentes comme l’effet domino, la tache d’huile ou, dans le registre du tremblement de terre, l’onde de choc et la réplique, le mot contagion est largement surreprésenté. Qu’il se diffuse à la vitesse d’un virus est peut-être dans ses gènes mais moi ça me surprend. Qui dit contagion dit maladie, non ? La Révolution du Jasmin, la colère du peuple tunisien, le vent de liberté qui souffle sur l’Algérie, l’Egypte, la Jordanie, tout ceci ne serait que vulgaire infection ? Cette épidémie de titres trahit d'abord une chose : les titreurs considèrent la situation avec les lunettes des gouvernements en place, de l'ordre établi, de tous ceux qui craignent le mouvement.

Encore que. Certains - rares - journalistes parlent de la contagion de l’espoir. Et d’ailleurs, le rire lui-même n’est-il pas contagieux ? Aux dernières nouvelles, le rire n’est pas une maladie. C'est donc encore une mission pour superétymolojax. Au lieu d’enfiler mon...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Couverture - L'Egypte de Tahrir - Claude Guibal

Egypte : censure du livre d'une journaliste de Radio France

à l'étranger publié(e) le 09/08/2015 par Justine Brabant

Les Egyptiens ne pourront pas lire L'Egypte de Tahrir. Le livre de l'ancienne correspondante de Radio France en Egypte Claude Guibal (co-signé avec le journaliste de Reuters Tangi Salaün) a été retiré des rayons, rapporte Ahram Online. En cause : une phrase de la préface interprétée comme ...

Campagne Amnesty - Al-Jazeera - 01

Egypte : libération d'un journaliste d'Al-Jazeera

suivi publié(e) le 02/02/2015 par Justine Brabant

Une expulsion en forme de libération. Après 400 jours en prison, le journaliste de la version anglaise de la chaîne Al-Jazeera, Peter Greste, a été expulsé du territoire égyptien, sur ordre du président Al-Sissi. Il avait été condamné à sept ans de prison pour "soutien" aux Frères ...

lemondetamarrod

Egypte : Le Monde et Libé dévoilent les dessous du mouvement anti-Morsi

Disgrâce médiatique pour le coup d'Etat ?

enquête publié(e) le 17/07/2013 par David Medioni

"Complot" anti-Morsi, avec la complicité de riches industriels ? Passé le feu de l'actualité, Libération et Le Monde reviennent ce mercredi 17 juillet sur la chute du premier président démocratiquement élu d'Egypte. Un début de disgrâce médiatique, pour ce coup d'état militaire soutenu ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Pour la modernisation d'une société, l'islam n'est pas le problème"

Vous avez raison quand vous dites que Daniel a la mauvaise habitude de couper la parole de ses invités. En même temps, sur ...

Par Wanda
le 04/03/2011

"Pour la modernisation d'une société, l'islam n'est pas le problème"

Monsieur Schneidermann, quand on reçoit un Monsieur comme Emmanuel TODD, on le laisse parler ou, au moins, on le laisse ...

Par OLIVER
le 04/03/2011

Manifs et un mort en Tunisie : pas un mot dans les JT

Monstrueuses manifs en Roumanie à répétition durant l'année 2010 après le passage du FMI, les coupes budgétaires, la ...

Par Malagate
le 30/12/2010
Tous les forums >