Anciennement propriété de ses journalistes, Le Monde est passé sous le contrôle d'investisseurs, après bien des péripéties. Fin d'une anomalie, et début d'une série de virages, vers l'horizon radieux du libéralisme

Publié le 18/01/2008  Alimenté le 08/09/2017
chronique du par

Au Monde, le match de l'information et du marché

Ma chronique qui n'est pas passée dans Libé

Je viens de recevoir un appel de Laurent Joffrin, patron de Libé, qui me prévient qu'il ne publiera pas la chronique Médiatiques qui devait paraitre dans le journal de demain.

Cette chronique est consacrée à la crise du Monde. "Elle est trop violente, et c'est quand même le journal d'à côté", m'a dit Joffrin. "Ils vont penser que c'est moi qui les agresse". Je lui ai répondu qu'il pouvait se désolidariser, expliquer que la chronique n'egageait pas le journal, tout ce qu'il voulait pour qu'on ne pense pas que c'était lui qui agressait les patrons du journal d'à côté. "Non, ce serait hypocrite", m'a-t-il dit.

Cette chronique, la voici, telle quelle. A vous de juger.

Dans son déroulement inouï, à ciel ouvert, dans cette ardeur de tous les protagonistes à lâcher leurs coups jusqu'à épuisement, comme en une interminable finale tennistique, dans sa crudité, dans sa sauvagerie, dans son exhibitionnisme, la guerre du Monde a quelque chose de sarkozyen. Oui, ils y pensent, tous les matins en se rasant, à s'étriper, et ils le disent, dès lors qu'on leur demande. Plus de faux-semblants. Terminée, la vieille hypocrisie de la vieille maison démo-chrétienne, les mielleuses protestations d'amitié, les grands numéros de billard à triple bande en assemblée générale, les poignards cachés derrière le dos, qui déroutaient tant les jeunes journalistes. Entre les journalistes, et l'escouade disciplinée des pointures du CAC 40 que l'on appelle « les actionnaires externes », on appelle un chat...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Vignette Pierre Bergé

Mort Pierre Bergé : bons et mauvais actionnaires (Fenoglio / Le Monde)

suivi publié(e) le 08/09/2017 par la rédaction

Pierre Bergé, actionnaire et président du conseil de surveillance du groupe Le Monde, est mort. Jérome Fenoglio, l'actuel directeur du Monde, lui rend hommage dans un court papier qui revient sur son rôle de "patron" du Monde, dont il est devenu actionnaire, avec Xavier Niel et Mathieu Pigasse. ...

nouveau media

Macron poursuivi dans l'escalier : une sale histoire au purgatoire

chronique publié(e) le 10/05/2017 chez les matinautes

A l'aube de sa fulgurante carrière, plus personne ne l'ignore, l'Embobineur fut banquier. De son passage chez Rothschild, de 2008 à 2012, personne n'ignore plus rien, la success story ayant été déroulée un peu partout. Un peu partout ? Pas tout à fait, puisque Le Monde ne se décide qu'...

nouveau media

Le Monde adore Kartable, start-up parrainée par Niel (Acrimed)

lu publié(e) le 19/01/2017 par la rédaction

"Avec Kartable, les cours c’est dans la poche". C’est avec ce titre élogieux, à la limite du slogan, que le 14 janvier dernier M Le Magazine consacrait un article non moins dithyrambique à une start-up spécialisée dans l’apprentissage et le soutien scolaire en ligne. Seul souci : comme le...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Au Monde, on ne doit être ni Politis, ni Valeurs actuelles !"

Oh ben mazette, j'ai eu du pif, moi ce matin, dans mon commentaire asinautique http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?...

Par Thomas
le 12/09/2014

Au Monde, "réorganisation numérique", ou virage libéral ?

Les journaleux du Monde s'aperçoivent qu'ils travaillent pour un journal libéral, qu'ils écrivent des analyses libéral , que ...

Par evemarie
le 21/02/2014

"Le Monde va avoir un problème d'indépendance"

Globalement merci pour ce débat intéressant car il nous fait comprendre la perception du sujet par « le milieu ». Mais ...

Par Kerbraz
le 02/07/2010
Tous les forums >