Surjoués, rejoués, mis en scène, bidonnés : à la télé, mais aussi dans la presse, témoins douteux en tout genre.

Publié le 27/02/2010  Alimenté le 31/10/2014
enquête du 06/01/2010 par Sébastien Rochat

L'embauché-miracle de TF1, licencié cinq jours après le tournage

Le conte de fées était surjoué

Du 23 au 30 novembre 2009, TF1 et LCI ont organisé une opération baptisée "La semaine pour l'emploi" en association avec Pôle Emploi. Sur le site internet de TF1, des milliers d'offres d'emplois étaient proposées, à charge pour les chaînes du groupe de médiatiser cette opération pour faciliter les embauches. Le 9 décembre, Jean-Pierre Pernaut a voulu souligner la réussite de cette opération en précisant que près de 50 000 offres étaient toujours disponibles sur le site de TF1 et que 537 contrats avaient déjà été signés.A cette occasion, des

journalistes ont suivi un demandeur d'emploi qui a trouvé un CDI grâce à cette opération. Mais pour le Canard enchaîné, le reportage était entièrement bidonné.

Parmi les 537 personnes ayant déjà signé un contrat de travail grâce à TF1, Pernaut nous présente le cas d'un "jeune homme de Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines".

Conte de fées : vivez ses premiers jours dans l'entreprise picto

 

Selon le Canard enchaîné du 6 janvier, il s'agit d'un bidonnage puisqu'au moment du reportage, "Laurent n'avait pas commencé à bosser, mais il a dû faire tout comme et simuler une signature de contrat devant les caméras, on l'a fait installer à un bureau qui n'était pas le sien pour les besoins du reportage et, six jours plus tard, le même a été viré sèchement, sans explication, pendant sa période d'essai. Bien sûr, la Une n'est pas revenue filmer son retour à la case chômage".

picto Brève du Canard du 6 janvier 2010

Contacté par @si, l'un des journalistes qui a réalisé le reportage, Olivier Sibille, rejette l'accusation de bidonnage. "C'est des conneries" nous a-t-il déclaré. Le témoin avait été trouvé par Pôle Emploi et travaillait dans la boîte, "depuis une petite semaine".


Le patron de Keltravo.com, Rémi Clamel, est sur la même ligne : "son CDI a été signé le 07/12/09 soit 2 jours avant le reportage" (document à l'appui). Légère variante selon Laurent Bris, l'ex-nouvel employé : le contrat n'aurait été signé qu'une semaine après, lors de son licenciement, quelques...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Hannah

Fait-divers : payer les témoins ? (Washington Post)

lu publié(e) le 02/11/2013 par Gilles Klein

Un média peut-il payer les gens qu'il interroge demande le Washington Post. La question est posée alors que la chaîne NBC News négocie avec une jeune fille de 16 ans (qui aurait été enlevée par un ami de sa famille, tué par le FBI) et son père. L'histoire d'Hannah, 16 ans, disparue en ...

Des "Bricoleurs du dimanche" encadrés par leur entreprise

vu publié(e) le 30/09/2013 par Laure Daussy

Le slogan "Yes week-end" a fait le tour des JT ce dimanche. Les journaux télévisés se sont intéressés à l'ouverture des magasins Leroy Merlin et Castorama, pour protester contre une décision de justice qui leur impose de fermer le magasin ce jour-là. Une ouverture perçue dans les ...

Marie-Cécile, salariée de Sephora...et militante UMP

grrr ! publié(e) le 25/09/2013 par Laure Daussy

Du choix judicieux, par la direction, d'une porte-parole des salariés qui veulent travailler de nuit. Une salariée de l'entreprise Sephora des Champs-Elysées était invitée du Grand Journal de Canal+ hier soir, pour défendre le travail de nuit à Sephora, alors qu'une décision de justice ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Comment M6 transforme un adepte du tuning en macho

Le pbm n'est pas si cet homme est macho ou pas... et avec un reportage comme ça, je crois qu'on peut faire dire n'importe ...

Par charlotte
le 31/05/2011

Comment M6 transforme un adepte du tuning en macho

C'est effarant comme vous êtes à côté de la plaque, l'important c'est le bidonnage du reportage, pour un débat sur les ...

Par Bogdahn
le 30/05/2011

L'embauché-miracle de TF1, licencié cinq jours après le tournage

Indépendamment de la lamentable mise en scène, allons un peu plus loin, Bah oui, vous comprenez pas ? Que veut il nous ...

Par Bebeuss
le 06/01/2010
Tous les forums >