Un canapé rouge, un plateau confortable ou un public qui siffle, s'esclaffe et applaudit : bienvenue chez Drucker, Ruquier et de Caunes, producteurs d'info-divertissement, la quintessence de la télé

Publié le 02/01/2012  Alimenté le 24/01/2017
Arnaud Lagardère
observatoire du par

Lagardère blanchi en (presque) direct au Grand journal

Denisot, médaille d'or du suspense bidon

Dans la discipline du suspense bidon, Michel Denisot mérite assurément une place dans le "team Lagardère". Feignant de ne pas connaître le résultat à l'avance, il a offert à Arnaud Lagardère un magnifique moment de victoire en (presque) direct.

Richard Gasquet définitivement délivré des accusations d'usage de cocaïne ; pas de sanctions administraives pour délit d'initié dans le dossier EADS : deux très bonnes nouvelles ce jeudi 17 décembre pour Lagardère, qui gère la carrière du tennisman au sein du "team Lagardère" et qui détient encore 7,5 % du capital du constructeur aéronautique.


L'occasion était trop belle : le soir même, Arnaud Lagardère, le patron du groupe, parachevait cette excellente journée sur le plateau du Grand journal de Canal+ (chaîne dont son groupe est actionnaire à 20%) en dévoilant un étonnant talent de communicant.

Tapis rouge pour "un grand patron français". Jeudi 17 décembre, l'émission-phare de Canal+ accueillait avec les honneurs Arnaud Lagardère. Le prétexte ? Le dénouement de l'enquête de l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui devait intervenir le soir même, officiellement après 20 heures. "Le temps que la bourse de Francfort ferme", explique Michel Denisot, pour ne pas influer sur le cours de l'action de l'entreprise franco-allemande.

Et il a effectivement fallu attendre 20h13 pour que la première dépêche AFP soit publiée : l'AMF "met hors de cause les 17 protagonistes et les 3 sociétés". Le gendarme de la Bourse de Paris a estimé...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Collision fatale Eldin - Barthès chez Hamon

observatoire publié(e) le 24/01/2017 par Matthieu Beigbeder

Chez Cyrille Eldin (Le Petit Journal, Canal+) lundi soir, c'était primaire pour la gauche et allusions bizarres. Chez Barthès (Quotidien, TMC) lundi soir, c'était primaire pour la gauche et allusions cryptées. Un festival d'allusions, qui puise sa source... hors antenne, en marge de la victoire ...

Haas Bartoli

L'astrologie sérieuse, selon France 2

chronique publié(e) le 04/01/2017 chez les matinautes

Par définition, David Pujadas me connait, puisque tous les soirs il me regarde dans les yeux. Et ce lundi soir, comme tous les soirs, il s'adresse à moi : "Vous le consultez avec impatience peut-être en ce début d'année, ou vous le lisez distraitement dans le journal le matin : l'horoscope ...

nouveau media

Bisbilles Hanouna-Barthès sur fond de censure

...sur une transition douteuse de Pernaut au JT de 13h

observatoire publié(e) le 16/11/2016 par Juliette Gramaglia

La guerre (faussement polie) continue entre Cyril Hanouna et Yann Barthès. Alors que la rentrée télé avait été marquée par une bataille d'audiences entre Touche pas à mon poste et Quotidien, l'animateur star de C8 a accusé Barthès d'avoir été censuré par TF1 sur une transition douteuse ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Debré : un grain de sable dans la promo

Merci pour cette chronique, j'étais en effet content de voir ce grain de sable arriver depuis que J.-L. Debré est en promo ...

Par Thomas
le 26/04/2016

"Ce que respecte la télé, c'est la violence"

Je ne suivrai pas le conseil de DS d'acheter ce livre, trois visionnages (pour les plus lents, comme moi) du Grand Journal ...

Par AirOne
le 19/04/2013

Le philosophe naïf perdu à la télé

Petit monsieur qui vient salir une émission phare de Canal plus qui comporte en son sein l'un des chroniqueurs politiques les...

Par consensus 39
le 15/04/2013
Tous les forums >