"Dans mes medias, j'ai le final cut", dit-il avec franchise. Exact. Et ce patron de presse aux grands ciseaux n'aime ni la dérision, ni les enquêtes. Surtout sur ses activités, et celles de ses partenaires, actuels ou futurs.

Publié le 08/09/2015  Alimenté le 16/08/2017
Bolloré au Cameroun - Interception - France Inter, 29/03/09
enquête du par

Bolloré poursuit France Inter en diffamation

Au coeur du dossier : la place du groupe en Afrique



L'information est passée relativement inaperçue. Ce mardi 15 décembre, deux journalistes de France Inter étaient poursuivis pour diffamation par le groupe Bolloré devant le tribunal correctionnel de Paris.

Visé par la plainte : un long reportage consacré aux activités de Bolloré au Cameroun, qui s'étendent de l'exploitation du port de Douala et de plantations de palmiers à la gestion de lignes de chemin de fer. Le reportage ne comporte pourtant aucune révélation fracassante. Mais la réaction du groupe donne une idée de la susceptibilité de Bolloré sur ses affaires africaines.

/media/article/s26/id2592/original.21216.jpg

"Cameroun : l'empire noir de Vincent Bolloré." L'enquête de Benoît Collombat, diffusée sur France Inter le 29 mars dernier dans l'émission Interception, présentée par Lionel Thompson, vaut aux deux journalistes, ainsi qu'à Jean-Paul Cluzel, président de Radio France à l'époque, d'être attaqués pour diffamation. Vincent Bolloré, à la tête d'un conglomérat industriel très diversifié, n'a pas apprécié de voir ses activités camerounaises critiquées. Il est vrai que le reportage se veut sévère (surinterprétant d'ailleurs parfois tous les témoignages à charge recueillis sur l'inefficacité économique, ou la pratique sociale du groupe), présentant pendant quarante minutes les "dessous" de trois secteurs d'activité contrôlés, totalement ou en partie, par le groupe Bolloré : l'exploitation des lignes de chemin de fer de la société nationale Camrail, concédées pour 30 ans en 1999, divers contrats liés...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Libé CNews BFM

CNews plombée par un lourd déficit (Libération)

suivi publié(e) le 16/08/2017 par Juliette Gramaglia

De la gestion des chaînes télé par Bolloré. Alors qu'on a appris récemment que les comptes de C8 étaient plombés par les émissions de Cyril Hanouna –du fait du coût de ces émissions ou des amendes et sanctions publicitaires du CSA contre l'animateur – CNews se retrouve aussi dans le ...

nouveau media

Hanouna et TPMP plombent les comptes de C8 (BFM Business)

suivi publié(e) le 02/08/2017 par Capucine Truong

Quand Cyril Hanouna creuse les comptes de C8. La chaîne divertissement de Vincent Bolloré, qui diffuse l'émission phare d'Hanouna Touche Pas à mon Poste, ne cesse de creuser ses déficits, avec des coûts qui augmentent "encore plus vite" que son chiffre d'affaires, révèle BFM Business. ...

Guillon viré de "Salut les Terriens" (PureMedias)

suivi publié(e) le 26/06/2017 par la rédaction

Selon Puremedias, l'humoriste Stéphane Guillon est viré de Salut les Terriens, l'émission de thierry Ardisson sur C8. Une décision imposée par la direction, apprend-on. C'est le dernier épisode d'une bataille médiatique entre Guillon et Bolloré, débutée en octobre 2016 (avec l'aimable ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Porte à Hanouna : et le slip de Bolloré, on le remplit de nouilles ?

J'hésitais depuis quelques semaines à me réabonner, notamment en raison de la présence de ce Mr Porte, humoriste bien aigre, ...

Par consensus 39
le 05/02/2016

Pellerin va dégainer un amendement anti-Bolloré

Oulalah! Des comités d'éthique! Une clause! Un droit de regard du CSA! C'est le Grand Soir! Si, faisons la fine bouche, ...

Par Pif
le 14/10/2015

"Sur place, l'action de Bolloré en Afrique ne me semble pas terrifiante"

Emission intéressante, en creux, sur les enjeux de la presse. Serge Michel sur la défensive, pour dans la négation des jeux ...

Par Philippe Lavigne Delville
le 23/08/2015
Tous les forums >