Justice, Orelsan, Sexion d'assaut, Colonel Reyel: quand les clips abordent l'homosexualité, les violences hommes-femmes, ou l'avortement, que se passe-t-il ? Polémiques en musique.

Publié le 14/05/2008  Alimenté le 31/05/2013
Orelsan - perdu d'avance
observatoire du par

"Sale Pute", le brûlot rap qui a enflammé (à retardement) les blogs

...et le gouvernement

Des excuses et une mise au point. Ce vendredi 27 mars, le rappeur Orelsan est revenu sur sa chanson "Sale pute", qui alimente la polémique depuis une semaine. Via son label, il a fait savoir qu'il était "désolé" que le texte ait pu "choquer certaines personnes", et a affirmé qu'il ne se posait en aucun cas en "agresseur de la gent féminine".

Il a aussi rappelé que la chanson, qui décrit en termes crus la colère d'un homme trompé menaçant sa compagne de toutes une série de violences physiques, était en ligne depuis plus de deux ans, et n'avait jamais figuré sur un album. Le texte explique que "cette oeuvre de fiction a été créée dans des conditions très spécifiques relatives à une rupture sentimentale" : "En aucun cas ce texte n'est une lettre de menaces, une promesse de violence ou une apologie du passage à l'acte, poursuit le communiqué. Conscient que cette chanson puisse heurter, Orelsan a décidé il y a quelques mois de ne pas la faire figurer dans son album ni dans ses concerts, ne souhaitant l'imposer à personne".


 


Le communiqué du rappeur ne sera peut-être pas suffisant pour éteindre la polémique, qui a enflammé le web, puis une partie du paysage politique français.

Il est vrai que les paroles sont loin d'être poétiques"T'es juste bonne à te faire péter le rectum (...) tu mérites ta place à l'abattoir, (...) on verra comment tu suces quand j'te déboiterai la mâchoire, (...) je rêve de la pénétrer pour lui déchirer l'abdomen, (...) je vais te mettre en...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Orelsan - perdu d'avance

Sexisme : Le rappeur Orelsan condamné

suivi publié(e) le 31/05/2013 par Gilles Klein

"Ferme ta gueule ou tu vas t'faire marie-trintigner" : c'est l'une des phrases qui vaut à Orelsan une condamnation. Sur plainte d'associations féministes, le rappeur a été condamné ce vendredi, pour injure et provocation à la violence à l'égard des femmes.   Des associations comme les ...

Indochine College boy

Tiens tiens, le CSA lorgne la Toile

chronique publié(e) le 13/05/2013 chez les matinautes

Tiens tiens ! Voilà qu'il est question du CSA. Voilà que la maison des "Sages" semble émerger de sa sieste. Il en est question par deux fois, sous deux angles différents. D'abord, à en croire les multiples fuites sur la remise à Hollande, aujourd'hui, du rapport Lescure, ledit rapport ...

Violence / homophobie : controverse sur un clip d'Indochine

buzz publié(e) le 03/05/2013 par Laure Daussy

Violence salutaire ou choquante ? Le dernier clip d'Indochine "College Boy", révélé par Le Parisien, qui aborde l'homophobie et la violence à l'école suscite la polémique. Des associations de lutte contre l'homophobie saluent le clip, tandis que des voix s'élèvent pour dénoncer sa violence...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Le clip rap à scandale, la Société générale, Obama et la ligne j@une

Whaw le, nombre de gens qui crachent aiséement sur Cohen, et ne relèvent pas l'aspect fascisant et censeur des propos de ...

Par Patrick Leroux
le 02/04/2009

"Sale Pute", le brûlot rap qui a enflammé (à retardement) les blogs

Bien sûr ce n'est pas nouveau ces discours violents, et la bouse de Orel-insane n'est pas récente: on n'est pas forcément ...

Par Elihah
le 28/03/2009

"Je me dis que ce film va être récupéré par l'extrême-droite !"

Comme fréquemment depuis quelques temps, D Abiker semble se délecter, avec beaucoup de talent dans le verbe, de défendre des ...

Par Super Annie
le 07/05/2008
Tous les forums >