Les gouvernements occicentaux, et les médias à leur suite, se sont trouvés de nouveaux boucs émissaires : bonus, profits, primes, dividendes. Dans la plus grande confusion. Et avec d'autant plus d'enthousiasme, qu'ils étaient hier libéraux

Publié le 17/03/2009  Alimenté le 19/05/2016
Article Libé désintox sur la part salariale
suivi du par

Les dividendes ont-ils volé aux salaires 10 % du PIB ?

Controverse de dates et de chiffres chez les économistes et journalistes de gauche

Feuilleton des dividendes, suite.Dans le premier épisode, @si a essayé de déchiffrer les gesticulations désordonnées de Sarkozy, qui avait semblé émettre le souhait que les entreprises aidées par l'Etat cessent de distribuer des dividendes à leurs actionnaires, avant de se rabattre sur le voeu d'une "meilleure répartition" des profits, entre dividendes et salaires.Feuilleton dans le feuilleton : journalistes et économistes classés à gauche s'empaillent sur l'évolution de cette répartition dans les trente dernières années. Est-elle stable ? Les salariés ont-ils perdu du terrain au profit des actionnaires ?Débat de dates et de chiffres, accrochez-vous. 

Dans sa rubrique Désintox, Libération a voulu tordre le cou aux idées reçues sur la part salariale : non, celle-ci n'a pas chuté au profit du capital, comme les résultats du CAC 40 pourraient le faire croire. Sa démonstration n'a pas convaincu tout le monde. Et la polémique brouille les repères habituels entre "gauche de la gauche" et "gauche de gouvernement".

Le 18 février, la rubrique désintox de Libération.fr s'attachait à casser un mythe : la rémunération du travail n'aurait pas, contrairement à ce qu'avance souvent la gauche, perdu du terrain sur celle du capital.

Le journaliste Grégoire Biseau cite d'abord de récentes déclarations de Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, le 16 janvier sur Canal + : "En trente ans, la part de la richesse produite qui est passée de la rémunération du travail, votre salaire, à la rémunération du capital, surtout les dividendes, c’est 10 points de PIB." Autre exemple, Olivier Besancenot, le 3 février sur France 2 : "Il faut savoir que 10 % du PIB ont été volés par une minorité de privilégiés à la majorité de la population ces trente dernières années."

Intox ! explique en substance le journaliste désintoxeur. "Rien dans les statistiques récentes ne permet de conclure à un tel constat. Selon l’Insee, le partage entre salaires et profit est étonnamment stable depuis vingt ans. Et aucun économiste de gauche qui a un peu travaillé sur la question ne prétend le contraire."

Etonnamment stable depuis "vingt ans". Notez que...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

peuple de gauche

Météo : il va pleuvoir des signaux de gauche

chronique publié(e) le 19/05/2016 chez les matinautes

Peuple de gauche, prépare-toi à connaître l'extase : dans l'année qui vient, tu vas recevoir des "signaux". Voyez comme c'est ballot : quatre ans durant, François Hollande a oublié d'envoyer des signaux à ses électeurs de 2012. Quatre ans de distraction. Quatre ans la tête ailleurs. ...

Macron Ghosn

Ghosn : sur la saine colère de Macron

chronique publié(e) le 04/05/2016 chez les matinautes

Tremblez patrons qui abusent ! Emmanuel Macron pourrait bien légiférer contre vous ! C'est ce que claironnent ce matin les perroquets radiophoniques, faisant état de la menace macronienne, après que le Conseil d'administration de Renault a choisi de s'asseoir sur la recommandation de l'...

Varin retraite

Varin : le retour de la retraite chapeau

le neuf-quinze publié(e) le 06/05/2015 par Daniel Schneidermann

Vous en souvenez-vous ? Le 27 novembre 2013, votre matinaute préféré se réveillait sous le coup d'une révélation : le montant de la retraite-chapeau de Philippe Varin, PDG de PSA poussé vers la sortie (420 000 euros brut par an). Au terme d'un psychodrame d'une journée entière, Varin, en ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Carlos Ghosn, son salaire, son sourire, son fauteuil

Me fait penser à ça http://i74.servimg.com/u/f74/15/78/46/64/t2031-10.jpg

Par alain-b
le 15/02/2013

Avant le G20, Sarkozy aura beaucoup gesticulé

Hihi, j'imagine ce que ça pourrait donner: " - Bonjour m'dame je viens pour chercher du boulot... - Vous avez une formation...

Par Arya
le 26/09/2009

Répartition des dividendes : la lancinante gesticulation de Sarkozy

Vous dites que Sarkozy n'a jamais expliqué clairement sa position sur la répartition des bénéfices des entreprises. C'est ...

Par YBL
le 20/02/2009
Tous les forums >