Chez Alain

Alain Korkos a animé pendant plusieurs années le blog "La boîte à images". Sa manie irrépressible : explorer les résonances, dans le fonds imaginaire que partagent beaucoup d'entre nous, des images d'aujourd'hui. Rythme de la chronique : chaque samedi. Sa chronique reprendra le 7 février 2017.

bettie-01
chronique du par

Le sourire de Bettie Page

Vendredi 12 décembre 2008. La dépêche AFP tomba lourdement sur les téléscripteurs :
« LOS ANGELES (AFP) — Bettie Page, la reine des pin up américaines dont les photos suggestives ont aidé à faire éclore la révolution sexuelle des années 60, est décédée jeudi dans un hôpital de Los Angeles à l'âge de 85 ans (…) Ses funérailles doivent se dérouler le 16 décembre au Westwood Memorial Cemetery au cours d'une cérémonie privée ».

Bettie Page, légende éternelle de la photographie coquine. Née en 1923, sa carrière de modèle débuta en 1950 quand elle s'installa à New York à l'âge de vingt-sept ans. En 1957, lassée, elle arrêtait tout. Environ vingt mille clichés furent pris durant cette courte période où Bettie illustra des revues pour messieurs, des calendriers, des cartes à jouer, et aussi des revues spécialisées dans le fétichisme et le bondage.
Mais la plus connue de ses photos est sans aucun doute la double page qui parut dans Playboy en janvier 1955 :


Pourquoi Bettie Page est-elle devenue mondialement célèbre ? En quoi se différenciait-elle des autres pineupes de magazines ?

/media/article/s15/id1481/original.10165.jpg


/media/article/s15/id1481/original.10166.jpg



Il y avait, d'abord, une évidente photogénie qui ne s'explique pas : Bettie "accrochait" la lumière. Mais il y avait aussi une apparence savamment calculée, inspirée par l'air du temps.

Tout commença avec la bande dessinée, et plus précisément avec Milton Caniff (1907-1988), qui fut l'un des plus importants dessinateurs de comics américains. Son style, fait de violents contrastes noir-blanc, fut...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Avant Depardieu-Dumas, d'autres blancs noircis

Tout le monde connaît les dégâts du racisme, l'oppression et les saloperies commises au nom de nombreux dogmes, lois ou ...

Par sleepless
le 27/02/2010

lettre ouverte à Pierre Laurent,

On peut tout montrer, pourvu qu'on explique? Maître Alain Korkos semble donc prêt à accepter plus facilement des photos ...

Par Arya
le 10/01/2009
Tous les forums >