Rescapé d'une pirogue de la mort, élevée par des loups, cancéreuse et championne de jet-ski, handicapé, loueur de punks : ils se sont faits passer pour ce qu'ils n'étaient pas, et ont trompé Delarue, Dumas, Bataille et Fontaine, 7 à 8, et toutes les grandes émissions de la télé française.

Publié le 15/07/2009  Alimenté le 01/09/2015
johanna-blin
enquête du par

Piéger la télé, mode d'emploi

Johanna Blin est en fait une artiste qui a tiré quelques oeuvres de cette expérience télévisuelle, comme l'ont relevé des @sinautes après notre émission sur "20 minutes de bonheur".Artistes, journalistes ou militants ; ils sont nombreux, comme elle, à tenter de "piéger la télé". Pour infiltrer le petit écran, ils se peaufinent des profils de personnages fantasques, mais capables de berner les présentateurs les plus aguerris.Dans quel but ? Portraits de quelques imposteurs. 

Pour passer à la télévision, Johanna s'est constitué un personnage de jeune femme atteinte de TOC. Coup double : non seulement elle est passée chez Bataille et Fontaine, mais elle a aussi été une des vedettes du film "20 minutes de bonheur" dont un des réalisateurs, Oren Nataf, était notre invité le 19 septembre.

 

Fred Neidhart est dessinateur. Avec son compère Fabrice Tarrin, dessinateur également, ils ont "toujours aimé les farces". Leur goût pour la rigolade les amène une première fois sur un plateau de télé, en 2004 : ils témoignent dans "C'est mon choix" (France 3) de leur amour pour Charlotte Gainsbourg. En 2006, la revue de bande dessinée l'Echo des Savanes les embauche pour qu'ils racontent leurs impostures dans ses colonnes.

Tarrin et Neidhardt décident de s'attaquer à n'importe qui, n'importe quand, à grands renforts d'humour potache et surtout, en ne s'interdisant rien.

Ils s' "incrustent" sur le plateau des 20 ans du Téléthon en se faisant passer pour un handicapé et son accompagnateur. Neidhardt se compose un personnage de radin pour "C'est mon choix" et pour l'éphémère émission de M6 "Sacrée Laurence". Enfin, en 2008, il témoigne à Jean-Luc Delarue ("Ca se discute", France 2) de ses problèmes de masturbation compulsive.

Morceaux choisis picto

 

 

Pour les deux dessinateurs, ces canulars deviennent une (petite) source de revenus. Ils sont même employés par l'animateur Thierry Ardisson (Salut les Terriens, Canal +), pour faire des caméras...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Gorafi

Le Gorafi, non ce n'est pas fini

suivi publié(e) le 01/09/2015 par Anne-Sophie Jacques

Ce n’était finalement qu’une refonte du site Internet… En annonçant hier la fin de leur site d’informations parodique, Le Gorafi, comme nous le racontions ici, avait mobilisé foule d’enquêteurs pour déterminer si cette annonce était une nième blague, un arrêt définitif ou un gros ...

La presse enquête (sérieusement) sur la (fausse ?) fin du Gorafi

observatoire publié(e) le 31/08/2015 par Anne-Sophie Jacques

Quelle est l’enquête qui mobilise les médias à la veille de la rentrée des classes 2015 ? La prétendue fin du site d’information parodique Le Gorafi. Depuis que ce dernier a annoncé sur son site et sur les réseaux sociaux l’arrêt de son activité – par un sobre "Le Gorafi, c'est fini...

Avertissement JDN faux-chroniqueur

Faux analystes pour influencer une opération en bourse (JDN)

lu publié(e) le 05/01/2015 par Justine Brabant

De faux profils d'analystes financiers ont été utilisés par des agences de communication afin d'influencer le déroulement d'une opération boursière concernant le groupe Club Med, affirme le Journal du Net, qui a publié la tribune de l'un d'eux avant de se rendre compte de la "tromperie". Ce n...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Comment Rémi Gaillard a piégé Confessions Intimes

Une chose me chiffonne, c'est l'utilisation répétée du mot "journaliste" pour qualifier la personne de TF1 qui est venue ...

Par Benoît L.
le 17/04/2013

Comment Rémi Gaillard a piégé Confessions Intimes

Il y a aujourd'hui un parfum de dénigrement systématique de la télé réalité par des histrions qui ne visent qu'une seule ...

Par consensus 39
le 17/04/2013

"Sur l'Afrique, les journalistes sont prêts à croire n'importe quoi"

Je trouve le titre un peu long Sur l'Afrique, les journalistes sont prêts à croire n'importe quoi Sur l'Afrique, les ...

Par Peerline (bravo à Mebahel pour le grand prix international du faux cul et de la lacheté, gagné haut la main --> http://www.delation-gouv.fr)
le 10/07/2009
Tous les forums >