Qui croyait à l'élection du rédacteur en chef de Fakir à l'Assemblée ? Surtout lui. Après avoir fait plier LVMH dans Merci patron !, le voilà qui s'attaque à la vague Macron (et la vague FN) avec ses petites mains.

Publié le 27/06/2017  Alimenté le 27/06/2017
nouveau media
chronique du par

Deux bonnes nouvelles de l'élection

Qui croyait encore à l'élection de François Ruffin, dans la Somme, depuis dimanche dernier ?

Lui. Et ça a suffi. Les montagnes se renversent donc, pour peu qu'on trouve les mots pour les renverser. Après avoir fait plier LVMH dans Merci patron !, Ruffin a arrêté la vague Macron (et la vague FN) avec ses petites mains, obligeant même Les Echos, le journal de LVMH, à citer son film. C'est une bonne nouvelle, et il n'y a pas de raison de se priver de savourer les bonnes nouvelles, surtout en période de pénurie.

Il y en a une autre : les femmes n'auront jamais été aussi nombreuses (223) dans l'Assemblée Nationale française. En soi, dans quelque sens qu'on la retourne, c'est aussi une bonne nouvelle, et il faut d'abord en remercier La République en Marche, qui a investi 50,3% de candidates, et compte 47% d'élues, devant le MoDem (41%) et la France Insoumise (41%). Mais cela ne doit pas interdire la réflexion. Qui dit proportion plus forte de femmes, dit proportion plus forte de novices. Le strict respect de la parité des candidatures impose d'aller chercher, parmi les femmes, des novices en politique, voire dans la vie publique, au risque d'investir des Fabienne Colboc et des Anissa Khedher. Est-il bien cohérent de se moquer de Colboc et Khedher, cibles du jeu de massacre des internautes, la semaine dernière ? Leurs bafouillements et leurs ânnonements sont-ils à mettre au compte du stress (moquerie interdite), ou de l'incompétence (moquerie nécessaire) ? Peut-on à la fois vouloir dégager les sempiternels beaux parleurs, et moquer les bafouilleurs ? Le débat était...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Du bon usage de Ruffin par les medias (et vice-versa)

chronique publié(e) le 27/06/2017 chez les matinautes

Deux dommages collatéraux de l'explosion en chaîne Ruffin, dans la journée d'hier. Premier effet : les copains insoumis sont bien embarrassés par le sacrifice financier du nouveau député de la Somme, qui a annoncé qu'il se paierait au smic. Dès le matin, sur RTL, Elizabeth Martichoux -c'est ...

Matheux

Ruffin blacklisté aux Echos : les journalistes protestent

lu publié(e) le 26/06/2017 par la rédaction

Une phrase d'une chronique publiée sur le site des Echos a été retirée parce qu'elle évoquait François Ruffin, réalisateur de Merci Patron !, le film qui ridiculise le patron des Echos, Bernard Arnault. Le rédacteur en chef du journal dit vouloir faire "le moins de publicité possible" au ...

nouveau media

Alerte : les Insoumis annexent la télé !

chronique publié(e) le 23/06/2017 chez les matinautes

Il faut croire qu'ils ont touché un nerf, les Insoumis. On aurait pu croire que la Macronnie triomphante regarderait arriver avec bienveillance et bonhomie la petite troupe de 17 députés mélenchoniens. Forte elle-même de sa majorité absolue de 300 et quelques députés presse-bouton, elle ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Du bon usage de Ruffin par les medias (et vice-versa)

A M. Schneidermann. Vous devriez vous méfier des médias dominants. Il est clair que le 20 Heures de France2 vous a ...

Par Chrémès
le 27/06/2017

Deux bonnes nouvelles de l'élection

"Le pire piège, pour nous, serait de perdre de vue cette complexité." Le pire piège serait plutôt de prendre cette ...

Par Totorugo
le 19/06/2017

Deux bonnes nouvelles de l'élection

Ce qui me laisse sur le cul, c'est que ce matin la France se réveille sans avoir la tête qui lui sonne La grande bourgeoisie...

Par DétecteurdeVérité
le 19/06/2017
Tous les forums >