Chez Romaric Godin

Romaric Godin, qui a récemment quitté La Tribune, déconstruit ici les récits médiatico-économiques dominants.

Le Monde économie populisme
chronique du par

Le Monde réduit le populisme à un "stress culturel"

...et dédouane l'économie de toute responsabilité

Dans un article du 6 mai dernier, le quotidien du soir reprend sans nuance une étude d’un think tank britannique qui entend prouver l’inexistence de causes économiques au "populisme". Une conclusion qui aurait mérité pourtant bien des nuances. Mais l’occasion était trop belle pour offrir un blanc-seing aux politiques économiques menées depuis 30 ans.

Une fois l’élection présidentielle française passée, un nouveau et jeune président élu et la démocratie sauvée, ne serait-il pas bon de se pencher sur les raisons profondes qui ont pu conduire 10,6 millions de Français à choisir la candidate d’un parti comme le Front Nationalau second tour et, plus largement sur les causes de la crise politique française et européenne ?

Cette réflexion, Le Monde l’a engagée avant même le résultat de l’élection. Ou plutôt, le quotidien du soir s’est efforcé de le circonscrire dans des bornes convenables. Et ces bornes excluent toute origine économique au vote de rejet des élites en place, hâtivement appelé par le journal du soir "populisme", selon la mode du moment. Dans un article du 6 mai dernier, ses pages Economie posent ainsi la question: "Le mal-être économique serait-il donc le principal moteur du vote populiste?" et elles y répondent immédiatement: "sans doute pas". L’affaire est donc entendue dès le début. Et pour qu’on ne s’y trompe pas, le titre de l’article est éloquent et règle l’affaire d’emblée: "It’s not the economy, stupid", un détournement négatif du fameux mot du conseiller de Bill Clinton, James Carville, qui avait rappelé en 1992 aux Républicains que leur déroute électorale tenait avant tout à la récession.

Oxford Economics, un think tank très libéral

Cette fois, donc, c’est juré, les crises politiques ne proviennent pas de dérèglements économiques. L’affirmation du Monde a des bases "solides" : une étude du think...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Mais puisqu'on vous dit que les Français veulent réformer le code du Travail !

Ah ce satané code du travail ! Comme chez Molière avec le poumon, chaque foi que l’économie va mal, on sort la phrase magique...

Par PATRICK HECKEL
le 05/06/2017

La Grèce, mauvaise conscience de l'éditorialiste économique

romaric godin, je l'aime. quand toute la presse se gargarisait des grecs fraudeurs, menteurs, dépensiers (et jusqu'à ...

Par cigale zoze
le 22/05/2017
Tous les forums >