Chez les matinautes

Chaque matin du lundi au vendredi, si possible à 9 h 15 précises, Daniel Schneidermann publie cette chronique sur les dominantes médiatico-numériques du matin. Ou parfois de la veille au soir (n'abusons pas des contraintes).

nouveau media
chronique du par

La trolleuse

Dans ma tâche ingrate d'animateur de plateaux, il m'est arrivé plusieurs fois

de me trouver face à des invités, venus avec pour seul but de pourrir la discussion, de la noyer sous les clowneries, ayant décrété à l'avance son illégitimité. Dans cette situation, pas d'autre solution, comme mes confrères Nathalie Saint Cricq et Christophe Jakubyszyn, que de se croiser les bras, d'attendre que ça se termine, et de me répéter intérieurement "fallait pas l'inviter". Eh oui. Fallait pas l'inviter. C'est à dire, fallait pas la qualifier pour le second tour. Fallait pas, chers confrères, la légitimer, la dédiaboliser, à grands coups de couvertures sur le péril islamo, et de reportages bidonnés, type PMU de Sevran (oui oui, Nathalie Saint Cricq, je parle pour votre chaîne. Vous l'avez voulue, vous l'avez eue. Deux heures trente d'humiliation au piquet, c'est une douce punition).

Ils sont drôles, ce matin, à tous regretter Mélenchon. Le populiste Mélenchon. Le Mélenchon de "lézextrêmes". Le même. Ah Mélenchon, tout de même ! C'aurait été autre chose ! C'est le journal de 7 heures 30 de France Culture, qui s'ouvre sur la réaction d'Eric Coquerel ("affligeant"). Et c'est surtout Dominique Seux, qui soupire : "au moins, avec Mélenchon face à Macron, le débat sur l'Europe aurait été purgé". Tout arrive : je suis globalement d'accord avec Seux. Sans doute, oui, l'aurait-on "purgé" une fois pour toutes, ce débat sur le Frexit, père de tous les autres. Tandis qu'avec cette candidate empêtrée dans la contradiction entre le souverainisme de Philippot et les sondages...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Les hyper-bons points éclipsent l'hyper-procès

Effectuons ensemble une expérience scientifique. Prenez un ballon de football. Pas forcément un tout neuf, tout ...

Par Benoît L.
le 08/01/2009

La vraie victime de l'incident irlandais

Ayant vécu à Dublin pendant 1 an, je suis particulièrement agacée par le traitement dont font objet les Irlandais... ...

Par chachoumiaou
le 16/06/2008
Tous les forums >