Suivons ensemble la présidentielle de toutes les surprises. Déjouons les propagandes insidieuses des éditocrates. Ecoutons ceux qui n'ont pas la parole. Surveillons les disparités de temps de parole

Publié le 27/02/2017  Alimenté le 27/04/2017
nouveau media
chronique du par

Champs Elysées, l'attentat qu'on attendait


Article gratuit temporairement. Partagez-le !

Pour tout avouer, on avait coupé le son. On surveillait l'émission du coin de l'oeil

en dinant, Mélenchon était déjà passé, Le Pen aussi, on attendait Poutou, et Fillon, quand apparut sur l'écran l'image orange d'une rue barrée, et des silhouettes de policiers à la lumière bleutée des gyrophares. Immédiatement on sait que c'est lui, c'est arrivé, l'attentat-de-quelques-jours-avant-la-présidentielle, celui qui va rebattre les cartes, relancer Fillon et Le Pen, c'est maintenant, on y est, le timing est trop parfait pour que ce soit autre chose. Mais où on a mis la télécommande ? Voilà, un policier tué, l'assaillant aussi, le quartier bouclé, c'est parti.

C'est mieux et pire que tout ce qu'on pouvait craindre, du travail de pro, les Champs Elysées, plus-belle-avenue-du-monde, coeur du sanctuaire, répercussion maximum immédiate, d'ailleurs Trump tweete dans la foulée, tout colle. Le timing aurait été encore plus parfait si c'était tombé pendant Mélenchon, ou pendant Le Pen, mais sans doute Daesch n'avait pas l'ordre de passage des postulants. Dès lors, il y a deux sortes de candidats. Non plus les petits et les gros, mais ceux qui sont passés avant, et ceux qui passent après, dans le nouveau paysage que dessine l'attentat, dans les interstices du live que Pujadas improvise en pointillés, cherchant l'impossible équilibre entre casser l'antenne et continuer comme si de rien n'était, lisant ses dépêches, puisqu'il n'a pas de prompteur. Ce serait les suites d'une attaque à main armée, avance-t-il. Et puis non. Un deuxième policier est mort. Et puis non. Il est...

Pour lire tous nos contenus gratuits et recevoir la Gazette d'@si,
renseignez simplement votre adresse e-mail :

* Cette adresse e-mail ne sera jamais communiquée à un tiers.

Article gratuit temporairement.

Vous avez déjà un compte ?

Email      Mot de passe   

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Derniers articles dans ce dossier : "Présidentielle 2017 : à nulle autre pareille"

nouveau media

Le jour où Macron a évité la débâcle

chronique publié(e) le 27/04/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Ce moment, hier à la mi-journée, où un silence de mort a écrasé notre petite équipe. Ce moment où l'écran partagé de BFMTV montrait un Macron attablé dans une salle demi-vide avec des hiérarques syndicaux, tandis que Marine Le Pen enchainait les selfies souriants avec des ouvrières, sur ...

nouveau media

Hollande, la photo était fausse, mais juste

chronique publié(e) le 26/04/2017 chez les matinautes

Cette photo, de François Hollande prenant connaissance des résultats du premier tour, a fait le tour des réseaux sociaux, comme on dit.   Si elle frappe immédiatement, ce n'est pas par son contenu informatif. Le président, immobile, a regardé les résultats à l'Elysée, dans son bureau. Le ...

nouveau media

La peste et le burn out

chronique publié(e) le 24/04/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Evacuons d'abord l'accessoire, l'amère satisfaction de voir Fillon renvoyé en son manoir. Il faut bien se chercher des consolations. Mais amère, oui, la consolation. Car il s'est tout de même trouvé un électeur sur cinq pour donner sa voix à l'homme des costumes offerts, des attachés ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La peste et le burn out

Message de Picardie à l'attention du PS Je ne crois pas que vous puissiez imaginer à quel point je vous en veux, à quel ...

Par CecileSvéa
le 24/04/2017

La peste et le burn out

"Quelle triste sortie, après une si belle, si courageuse campagne !" Pourquoi écrire cela après la défaite ? Vous l'avez ...

Par DanetteOchoc
le 24/04/2017

La peste et le burn out

Non, Daniel, c'était impossible, impensable, que Mélenchon donne une consigne de vote. J'écris ici en "Insoumise" de longue ...

Par anneguiriec-010126 anneguiriec
le 24/04/2017
Tous les forums >