C'est celui que personne n'attendait. En chamboulant les pronostics avant le premier tour de la présidentielle, Mélenchon a déchainé un tir de barrage des medias mainstream. Ce dossier pour faire le point (et revoir nos émissions culte avec l'ex-trublion devenu insoumis).

Publié le 14/04/2017  Alimenté le 31/05/2017
nouveau media
chronique du par

Mélenchon : mais où est passée l'essoreuse à bolcheviks ?


Article gratuit temporairement. Partagez-le !

Allons, ce n'est peut-être qu'un mauvais moment à passer. Un cauchemar surprise, dont on va se réveiller.

"Le moment Mélenchon" titre Libé en Une. Voilà, c'est ça. C'est son moment. Son quart d'heure warholien. Après quoi, on va se retrouver entre gens sérieux, dans un cas de figure sérieux, connu, balisé : l'épouvantail Le Pen, face au refuge Macron. D'ailleurs, à peine le "tribun rouge" (Laurent Joffrin) a-t-il pris son envol, que le "trou d'air" menace. Déjà ? C'est Frédéric Says, sur France Culture, qui l'annonce. Scénario : Mélenchon va passer "dans l'essoreuse", et en sortir "rapetissé". L'électeur marabouté par le "tribun" va se pencher sur les petites lignes de son programme, et se réveiller brutalement. Sa main, à l'électeur, va trembler au dernier moment.

Evidemment, il faut la démarrer en catastrophe, l'essoreuse. Car le bougre a le tempo pour lui. "On ne l'avait pas vu venir", reconnait Ruth Elkrief. Et voilà Maximilien Illich qui surgit, à quinze jours du premier tour. Quinze jours ! Ah, il avait bien caché son jeu, le fourbe. Comment organiser la contre-attaque, en deux petites semaines ? Et d'abord, où a-t-on rangé l'essoreuse à bolcheviks ? Et le mode d'emploi de l'essoreuse ? On imagine l'effervescence dans les rédactions Dassault ou Arnault. Ah, le voilà, tout jauni, le mode d'emploi, et pour cause : il n'avait pas servi depuis Georges Marchais, en 81. Lisons donc. Les chars russes place de la Concorde ? Non. Obsolète. On essaiera dans un second temps. La fuite des capitaux ? Oui. Un million de fois oui. Tiens, faisons parler les banquiers. Vite vite, deux...

Pour lire tous nos contenus gratuits et recevoir la Gazette d'@si,
renseignez simplement votre adresse e-mail :

* Cette adresse e-mail ne sera jamais communiquée à un tiers.

Article gratuit temporairement.

Vous avez déjà un compte ?

Email      Mot de passe   

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Derniers articles dans ce dossier : "Mélenchon, du trublion à l'insoumis"

nouveau media

Alliance bolivarienne : le dessinateur Joann Sfar découvre les fact-checkeurs insoumis

...et il n'aime pas !

observatoire publié(e) le 15/04/2017 par Robin Andraca

Sur son compte Facebook, le dessinateur et réalisateur Joann Sfar s’en est pris à L’alliance bolivarienne, que souhaite rejoindre Mélenchon s’il est élu. Avant de voir débarquer plusieurs dizaines d’Insoumis sur sa page, venus le contredire. L’histoire commence le 13 avril, à 22h07...

nouveau media

Quand un collaborateur de Macron marchait pour le président vénézuelien

suivi publié(e) le 14/04/2017 par Manuel Vicuña

Alors que l’équipe d’En Marche agite ces jours-ci le chiffon rouge d’un Mélenchon "fasciné" par le socialisme vénézuélien et la figure d’Hugo Chavez, Mediapart rappelle ce vendredi qu’en 2013 un collaborateur d’Emmanuel Macron œuvrait quant à lui, pour le compte d’Havas, à ...

nouveau media

Qu'est ce que "l'alliance bolivarienne" que veut rejoindre Mélenchon ?

Pour comprendre, regarder du côté de la Guyane...

enquête publié(e) le 13/04/2017 par Manuel Vicuña

Jean-Luc Mélenchon voudrait donc souder la France au régime vénézuélien et à ses alliés iraniens et russes ? C'est l'accusation à laquelle est renvoyé le candidat de la France insoumise depuis quelques jours. En cause, un point de son programme mis en lumière sur le plateau de l'émission ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Hamon, Mélenchon, et le macramé

Bonjour, Je pense que vous raisonnez à l'envers. On n'est pas dans une addition de patrimoines électoraux mais dans la ...

Par richie3774
le 03/02/2017

Hamon, Mélenchon, et le macramé

Seulement, continue Legrand, ils ne s'entendront pas. Les égos étant ce qu'ils sont, ils préféreront tous deux rester ...

Par Cultive ton jardin
le 03/02/2017

"Je veux vous foutre la trouille"

Des émissions comme celle-là, j'en veux toutes les semaines !

Par Julien D.
le 30/04/2010
Tous les forums >