C'est celui que personne n'attendait. En chamboulant les pronostics avant le premier tour de la présidentielle, Mélenchon a déchainé un tir de barrage des medias mainstream. Ce dossier pour faire le point (et revoir nos émissions culte avec l'ex-trublion devenu insoumis).

Publié le 14/04/2017  Alimenté le 31/05/2017
nouveau media
chronique du par

Le programme "lunaire" de Mélenchon critiqué par le martien Dominique Seux

Années 20 ou années 30 ? Le sens d'un lapsus

Donné désormais troisième dans les sondages, Jean-Luc Mélenchon fait peur aux "milieux économiques" comme on dit. Et, partant, à bien des journalistes économiques, gardiens du temple. Lundi 10 avril, le directeur de la Rédaction des Echos, Dominique Seux, a donc dû descendre dans l’arène pour combattre ce qu’il a nommé le "projet lunaire" de la "France insoumise". Une critique "martienne", juge Romaric Godin, journaliste économique, dans sa première chronique sur notre site.

dans le cadre de sa chronique sur France Inter

La question n’est pas ici de défendre le programme de Mélenchon. Ce dernier, comme tous les programmes économiques des candidats comporte des faiblesses qu’on est fort avisé de pointer pour éclairer le public. Mais Dominique Seux s’est, ce lundi matin, un peu emballé, oubliant quelque peu sa prudence pourtant légendaire.

Pour lui, le projet de relance de 273 milliards d’euros du candidat signerait la fin de l’euro. Pourquoi? Parce que, selon le directeur des Echos, Mélenchon veut faire du "financement monétaire" de ces dépenses. Autrement dit, faire créer par la banque centrale de l’argent que l’Etat utilisera pour financer ces dépenses. Or, proclame le chroniqueur, ceci est impossible puisque "l’indépendance de la BCE est dans l’ADN des Allemands depuis l’hyperinflation des années 1930". Avant de revenir sur la question du financement monétaire, soulignons ce lapsus fort révélateur d’un certain état d’esprit.

L’Allemagne n’a pas connu d’hyperinflation dans les années 1930, bien au contraire: elle a été en pleine déflation, causée par la politique d’austérité fanatique du chancelier Heinrich Brüning, un centriste soutenu par une "grande coalition" (cela ne vous rappelle rien?) qui a conduit le pays directement au nazisme. C’est au début des années 1920 que l’Allemagne a connu une forte hyperinflation alimentée d’ailleurs moins par la dépense publique elle-même que par les pressions des Alliés pour le remboursement des...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Alliance bolivarienne : le dessinateur Joann Sfar découvre les fact-checkeurs insoumis

...et il n'aime pas !

observatoire publié(e) le 15/04/2017 par Robin Andraca

Sur son compte Facebook, le dessinateur et réalisateur Joann Sfar s’en est pris à L’alliance bolivarienne, que souhaite rejoindre Mélenchon s’il est élu. Avant de voir débarquer plusieurs dizaines d’Insoumis sur sa page, venus le contredire. L’histoire commence le 13 avril, à 22h07...

nouveau media

Quand un collaborateur de Macron marchait pour le président vénézuelien

suivi publié(e) le 14/04/2017 par Manuel Vicuña

Alors que l’équipe d’En Marche agite ces jours-ci le chiffon rouge d’un Mélenchon "fasciné" par le socialisme vénézuélien et la figure d’Hugo Chavez, Mediapart rappelle ce vendredi qu’en 2013 un collaborateur d’Emmanuel Macron œuvrait quant à lui, pour le compte d’Havas, à ...

nouveau media

Qu'est ce que "l'alliance bolivarienne" que veut rejoindre Mélenchon ?

Pour comprendre, regarder du côté de la Guyane...

enquête publié(e) le 13/04/2017 par Manuel Vicuña

Jean-Luc Mélenchon voudrait donc souder la France au régime vénézuélien et à ses alliés iraniens et russes ? C'est l'accusation à laquelle est renvoyé le candidat de la France insoumise depuis quelques jours. En cause, un point de son programme mis en lumière sur le plateau de l'émission ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Hamon, Mélenchon, et le macramé

Bonjour, Je pense que vous raisonnez à l'envers. On n'est pas dans une addition de patrimoines électoraux mais dans la ...

Par richie3774
le 03/02/2017

Hamon, Mélenchon, et le macramé

Seulement, continue Legrand, ils ne s'entendront pas. Les égos étant ce qu'ils sont, ils préféreront tous deux rester ...

Par Cultive ton jardin
le 03/02/2017

"Je veux vous foutre la trouille"

Des émissions comme celle-là, j'en veux toutes les semaines !

Par Julien D.
le 30/04/2010
Tous les forums >