Chez Alain

Alain Korkos a animé pendant plusieurs années le blog "La boîte à images". Sa manie irrépressible : explorer les résonances, dans le fonds imaginaire que partagent beaucoup d'entre nous, des images d'aujourd'hui. Rythme de la chronique : chaque samedi. Sa chronique reprendra le 7 février 2017.

nouveau media
chronique du par

Chuck Berry s'est barré

Chuck Berry s'est barré samedi dernier, à l'âge vénérable de quatre-vingt-dix ans. Le rock'n'roll eut plusieurs pères, c'est bien connu : Bill Haley, Carl Perkins, Little Richard, etc. Mais Chuck Berry est le plus légitime peut-être. Retour sur quelques chansons, en images.

En 1955 Chuck Berry compose Maybellene, l'histoire d'un gars qui, alors qu'il est au volant de son V8 Ford, aperçoit sa copine Maybellene installée dans une Cadillac Coupé de Ville. La poursuite commence…

En 1990, le dessinateur Ted Benoit réalisa quatre illustrations des chansons de Chuck Berry pour un album collectif intitulé Rock Cartoon. Voici sa version de Maybellene, assez éloignée du texte :

/media/article/s97/id9679/original.97150.zoom.jpg

Petite erreur temporelle :
la voiture est une Ford Edsel Ranger,
commercialisée en 1959


En 1956, l'ami Chuck compose Roll Over Beethoven. En 1957 naissent Rock and Roll Music, School Days et Baby Doll. School Days raconte une journée de teenager qui, après l'école, se rend dans un bar pour écouter le jukebox qui diffuse du rock'n'roll ; Baby Doll raconte une amourette entre deux élèves. Voici les versions illustrées de ces chansons, par le même Ted Benoit :

/media/article/s97/id9679/original.97151.zoom.jpg

/media/article/s97/id9679/original.97152.zoom.jpg


En 1958, Sweet Little Sixteen raconte l'histoire d'une gamine qui veut aller au bal. L'illustration de Ted Benoit évoque des rumeurs (infondées) d'accusations de détournement de mineure dont fut victime Chuck Berry :

/media/article/s97/id9679/original.97153.zoom.jpg


Là est l'une des particularités des chansons de Chuck Berry : elles racontent toujours des petites histoires, créent en quelques mots un univers très visuel. Johnny B. Goode, par exemple (1958 itou), narre celle d'un petit gars de la Louisiane qui rêve de devenir guitariste professionnel. Dans Retour vers le futur de Robert Zemeckis (1985), Marty Mc Fly - incarné par Michael J. Fox - interprète Johnny B....

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Avant Depardieu-Dumas, d'autres blancs noircis

Tout le monde connaît les dégâts du racisme, l'oppression et les saloperies commises au nom de nombreux dogmes, lois ou ...

Par sleepless
le 27/02/2010

lettre ouverte à Pierre Laurent,

On peut tout montrer, pourvu qu'on explique? Maître Alain Korkos semble donc prêt à accepter plus facilement des photos ...

Par Arya
le 10/01/2009
Tous les forums >