Chez Alain

Alain Korkos a animé pendant plusieurs années le blog "La boîte à images". Sa manie irrépressible : explorer les résonances, dans le fonds imaginaire que partagent beaucoup d'entre nous, des images d'aujourd'hui. Rythme de la chronique : chaque samedi. Sa chronique reprendra le 7 février 2017.

nouveau media
chronique du par

Nouvelle condamnation pour Jeff Koons, plagiaire multi-récidiviste

AInsi en a décidé hier le tribunal : la sculpture de Jeff Koons intitulée Naked est bien la contrefaçon d'une photographie de Jean-François Bauret.


Jeff Koons et le Centre Pompidou ont été condamnés à verser 20 000 euros aux ayants droit du photographe (décédé en janvier 2014), plus 20 000 euros pour leurs frais de justice. Jeff Koons devra en outre verser 4 000 euros à la famille pour avoir diffusé une photo de la sculpture sur son site internet.

La photo de Jean-François Bauret date de 1975, la sculpture de Jeff Koons a été réalisée en 1988. Pourquoi le Centre Pompidou est-il associé à cette condamnation ? Parce que l'oeuvre en question devait être exposée lors d'une rétrospective Jeff Koons qui se tint en 2014-2015. Le Centre, ayant eu vent de l'action en justice intentée par la veuve du photographe qui venait de découvrir le plagiat, décida in extremis de ne pas l'exposer. Mais elle « était déjà reproduite sur les supports de l’exposition en vente au public », et figurait dans plusieurs reportages. D'où la condamnation.

Ce n'est pas la première fois que Jeff Koons est convaincu de plagiat, loin de là. L'homme est un multi-récidiviste patenté. Afin d'en apporter la preuve, livrons-nous aux joies ineffables de l'auto-plagiat en recopiant ci-dessous et en toute impunité une grande part de l'une de nos précédentes chroniques.

En décembre 2015, Jeff Koons fut assigné en justice pour avoir repris en 1986, dans une oeuvre intitulée I Could Go For Something Gordon's, une publicité pour la célèbre marque de gin parue la même année. Voici le pompage, et la réclame originale :


Ce n'est pas la marque qui a intenté une...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Avant Depardieu-Dumas, d'autres blancs noircis

Tout le monde connaît les dégâts du racisme, l'oppression et les saloperies commises au nom de nombreux dogmes, lois ou ...

Par sleepless
le 27/02/2010

lettre ouverte à Pierre Laurent,

On peut tout montrer, pourvu qu'on explique? Maître Alain Korkos semble donc prêt à accepter plus facilement des photos ...

Par Arya
le 10/01/2009
Tous les forums >