Ancien de la banque Rothschild, ex-conseiller de Hollande, feu ministre de l'économie, spécialiste des petites phrases qui hérissent à gauche, Macron est adoré par les sondeurs et les médias. Une nouvelle bulle ?

Publié le 31/08/2016  Alimenté le 29/05/2017
Sables remis à la mer
chronique du par

Macron survole les sondages, mais s'ensable à Lannion

Et les medias macronisés continuent de macroniser. C'est une rubrique quotidienne de la macronisation galopante

, qu'il faudrait tenir, pour déployer toute la palette des techniques de la prophétie auto-réalisatrice. Après le sondage bidon de l'IFOP qui le testait au second tour (alors qu'il ne passe pas le premier), après les articles qui, pareillement, l'envisagent en sauveur du second tour, voici un reportage de France 2, expliquant que le vainqueur de la primaire de la gau du PS de janvier pourrait bien se rallier à Macron. Attention, révélations fracassantes : "Et si c'était lui ? Voici l'histoire secrète".

Le reportage est signé de Maryse Burgot, accréditée de France 2 à l'Elysée. Il est truffé de confidences anonymes des "proches" ou des "visiteurs du soir" de Hollande. Un "visiteur du soir" a ainsi confié à Burgot : "Macron est en train de réussir son coup". Des proches de Hollande le rejoignent. Quant à Royal, selon "un proche de Macron", "elle n'est pas encore en marche, mais elle est en sympathie". Un dirigeant PS : "Macron et Ségolène, c'est comme si c'était fait". Enfin, un proche de Hollande (anonyme) : " un finaliste mal placé dans les sondages, on aura une pression de la base pour que notre finaliste se retire. Si notre candidat est à 10% dans les sondages, ce sera un bordel noir. Et que Valls le veuille ou non, on ira chez Macron".

Après tout, pourquoi pas ? Il est tout à fait possible que le vainqueur de la primaire du grand froid, pris dans la tenaille Macron-Mélenchon, soit dans l'incapacité de se maintenir jusqu'à l'élection. Mais toute l'enquête-fiction de...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Saou Macron Twitter

Accusé d'être "islamisto-servile", un cadre d'En Marche "mis en retrait"

Mohamed Saou : "ils m'ont dit qu'ils ne voulaient pas d'emmerdes"

observatoire publié(e) le 08/04/2017 par Juliette Gramaglia

Il ne participera plus à la campagne d'Emmanuel Macron. Mohamed Saou, cadre du mouvement "En Marche" dans le Val-d'Oise (95), a été mis "en retrait" par l'équipe du candidat jeudi 6 avril. La décision fait suite au post Facebook d'une essayiste proche du PS, qui accuse Saou d'être "islamisto-...

nouveau media

"Challenges" pro-Macron selon ses propres journalistes

lu publié(e) le 03/04/2017 par Robin Andraca

Pro-Macron, Challenges ? C'est l'avis de la société des journalistes de Challenges qui, dans un communiqué interne, dénonce une fréquence trop élevée d'éditoriaux pro-Macron publiés sur le site. Et des interventions "déplacées", suite à la publication d'articles plus critiques. ...

Mais pourquoi la presse consacre-t-elle Le Drian "ministre le plus populaire" ?

Aux sources d'un élément de langage

observatoire publié(e) le 25/03/2017 par Juliette Gramaglia

Jean-Yves Le Drian, ministre "le plus populaire" du gouvernement ? Comme un seul homme, tous les éditorialistres télé ont ainsi consacré le ministre de la Défense, au soir de son ralliement à Emmanuel Macron. Mais d'où vient cette unanimité ? Jeudi 23 mars, les éditorialistes de la télé ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Macron, ça booste les ventes"

Entierement d'accord.. Moi j'attends surtout UNE VRAIE EMISSION SUR LES SONDAGES Parce que c'est un invraisemblable ...

Par centurion
le 17/03/2017

Alerte ! L'Obs dénonce la "bulle" Macron !

Mélenchon a sur son blog organisé un direct de plus de cinq heures pour chiffrer son programme avec des intervenants dans ...

Par cg
le 20/02/2017

Aie, Macron est bon !

Enseignant-chercheur, je n'ai pas entendu E. Macron évoquer concrètement l'amélioration des conditions de la recherche en ...

Par Thomas
le 10/02/2017
Tous les forums >