Chez Alain

Alain Korkos a animé pendant plusieurs années le blog "La boîte à images". Sa manie irrépressible : explorer les résonances, dans le fonds imaginaire que partagent beaucoup d'entre nous, des images d'aujourd'hui. Rythme de la chronique : chaque samedi. Sa chronique reprendra le 7 février 2017.

chronique du par

Holocauste on Ice

Mots-clés : Ice Age, Russie

Un acteur célèbre et une ex-championne olympique russes défraient actuellement la chronique après leur participation à une émission au cours de laquelle ils ont patiné en costume de détenus de camp de concentration, pyjamas rayés et étoile cousue sur la poitrine. Tout le monde n'a pas apprécié.

 

Ice Age est un reality show diffusé sur la première chaîne publique russe. Tatiana Navka, ancienne championne olympique de patinage sur glace aux Jeux d'hiver de 2006, vient d'y exécuter en compagnie de l'acteur Andrei Burkovsky une performance qui dérange un tantinet : ils ont tous deux patiné en costume de détenus de camp de concentration nazi, avec étoile jaune sur la poitrine. Leur mini-spectacle, intitulé La vie est belle, se voulait une adaptation du film de Roberto Benigni. Le couple dansa, d'ailleurs, sur Beautiful That Way, une chanson de Noa qui fait partie du film. Mais les costumes et les mimiques des deux patineurs ont créé un gros malaise. Pas chez le présentateur et le jury de cette émission concours, non…

 

… dont voici la traduction des propos (remerciements à Pierre Labrunie, qui a traduit les échanges ci-dessous) :

Présentateur : « Ici nous avons affaire à une histoire d'amour, mais le thème de notre émission est le cinéma étranger. Vous devez aussi juger l'adaptation du film étranger par les patineurs. »

1er commentaire : « Vous savez, ce film je le connais très bien et je l'aime beaucoup, c'est un film très marquant. Un film étonnant, parce qu'il n'y a jamais eu dans l'histoire du cinéma un film qui traite des horreurs des camps de concentration nazis avec lyrisme, humour, et, c'est le plus important, montre aussi bien la force inébranlable de l'esprit humain qui surmonte toutes ces horreurs. Ce film italien de Benigni est magnifique, et je dois...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Avant Depardieu-Dumas, d'autres blancs noircis

Tout le monde connaît les dégâts du racisme, l'oppression et les saloperies commises au nom de nombreux dogmes, lois ou ...

Par sleepless
le 27/02/2010

lettre ouverte à Pierre Laurent,

On peut tout montrer, pourvu qu'on explique? Maître Alain Korkos semble donc prêt à accepter plus facilement des photos ...

Par Arya
le 10/01/2009
Tous les forums >