Chez les matinautes

Chaque matin du lundi au vendredi, si possible à 9 h 15 précises, Daniel Schneidermann publie cette chronique sur les dominantes médiatico-numériques du matin. Ou parfois de la veille au soir (n'abusons pas des contraintes).

Nous journalistes de l'Obs
chronique du par

Obs : de quoi Aude Lancelin est-elle le nom ?


Ça ne rigole plus. Plus du tout. S'il fallait une preuve de la crispation du socialisme institutionnel

, c'est le sort réservé à la directrice adjointe de la rédaction de L'Obs, Aude Lancelin. Voici quelques jours, elle a été, non seulement débarquée de son poste de directrice adjointe par le directeur Mathieu Croissandeau, mais menacée de licenciement (l'entretien préalable prévu par la loi doit se tenir ce vendredi). A la suite de quoi, la rédaction de L'Obs a voté à 80% une motion de défiance contre Croissandeau, et demande explicitement l'interruption de la procédure de licenciement.

Cette brutalité n'est pas dans les habitudes de l'hebdomadaire, grand dispensateur de placards dorés pour journalistes tombés en disgrâce. Est-ce son rachat récent, par le trio Bergé-Niel-Pigasse, qui a changé ces habitudes ? Ou bien cette brutalité signifie-t-elle que l'affaire Lancelin a touché un nerf, et alors lequel ?

On serait tenté de n'y voir qu'une révolution de palais, dans un ancien media dont la révolution numérique a racorni l'influence, si ce n'était la personnalité de la licenciée potentielle. Lancelin, nous avons fait sa connaissance ici en 2010 : c'est elle qui a démasqué l'erreur de BHL, citant dans un livre un philosophe imaginaire, Jean-Baptiste Botul, qui n'était que le fruit d'un canular. Pour le reste, elle animait ces dernières années avec Alain Badiou, philosophe marxiste-léniniste, une émission sur Mediapart. A son poste de L'Obs, elle s'est opposée (sans succès) à la publication d'une tribune de Manuel Valls sur la déchéance de nationalité. Que l'on ajoute...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Les hyper-bons points éclipsent l'hyper-procès

Effectuons ensemble une expérience scientifique. Prenez un ballon de football. Pas forcément un tout neuf, tout ...

Par Benoît L.
le 08/01/2009

La vraie victime de l'incident irlandais

Ayant vécu à Dublin pendant 1 an, je suis particulièrement agacée par le traitement dont font objet les Irlandais... ...

Par chachoumiaou
le 16/06/2008
Tous les forums >