Chez Alain

Alain Korkos a animé pendant plusieurs années le blog "La boîte à images". Sa manie irrépressible : explorer les résonances, dans le fonds imaginaire que partagent beaucoup d'entre nous, des images d'aujourd'hui. Rythme de la chronique : chaque samedi. Sa chronique reprendra le 7 février 2017.

nouveau media
chronique du par

Sarkozy : les libraires se lâchent

Le métier de libraire n'est pas toujours facile : il doit parfois vendre, contraint et forcé, des livres qu'il n'aime pas, voire qu'il n'a pas commandés. Alors il arrive que le libraire, souvent excédé et parfois facétieux, se venge. Démonstration avec La France pour la vie de Nicolas Sarkozy.

Les libraires indépendants ont reçu, en janvier dernier, des cartons remplis d'exemplaires de La France pour la vie de Nicolas Sarkozy. Des exemplaires qu'ils n'avaient pas commandés, envoyés par l'éditeur via son distributeur. Il s'agit là de vente forcée, qu'on appelle dans le jargon un "office sauvage" (l'office est une sorte d'abonnement par lequel le libraire s'engage, auprès d'un distributeur, à acheter un certain nombre de nouveautés ; plus de précisions par là).

Ces libraires se voient donc contraints de vendre La France pour la vie, car renvoyer les livres au distributeur a un coût facturé par celui-ci. Comment se venger de ce mauvais coup ? En faisant cohabiter le bouquin de Sarkozy avec d'autres, judicieusement choisis. C'est le sport auquel se livrent les libraires depuis quelques jours, via les rézosocio :

Photo D.R.


Ce genre de gag (dont on espère qu'il va prospérer) n'est pas nouveau ; en 2004, un libraire avait fait cohabiter dans sa vitrine l'autobiographie de Bill Clinton avec un dictionnaire français-anglais des expressions courantes intitulé Nom d'une pipe !

 

Mise à jour, 13h45 :

En mai 2011 éclatait l'affaire DSK. Un libraire d'occasion situé à Bourges composa alors une vitrine en relation avec ce scandale ; on pouvait y voir Caméra subjective d'Anne Sinclair, Le président qui aimait les femmes, La Femme au temps des cathédrales de Régine Pernoud, Tendres servantes, Le journal d'une femme de chambre d'Octave Mirbeau, Les Domestiques en...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Avant Depardieu-Dumas, d'autres blancs noircis

Tout le monde connaît les dégâts du racisme, l'oppression et les saloperies commises au nom de nombreux dogmes, lois ou ...

Par sleepless
le 27/02/2010

lettre ouverte à Pierre Laurent,

On peut tout montrer, pourvu qu'on explique? Maître Alain Korkos semble donc prêt à accepter plus facilement des photos ...

Par Arya
le 10/01/2009
Tous les forums >