Des centaines de naufragés aux réfugiés de Calais, la couverture médiatique ne dépasse guère le coup de l'émotion. Mais au-delà des drames, quelles sont les réflexions liées à l'immigration qui peuvent conduire à des solutions ?

Publié le 22/04/2015  Alimenté le 30/11/2017
Willkommen. Allemands à la gare de Saalfeld. Jens Meyer, AP.
chronique du par

Willkommen dans l'inconnu !

Des gifles, des gifles cruelles, ces images des Allemands accueillant les réfugiés.

Tiens, les Français, prenez-vous ça dans la figure, prenez-vous les caisses d'habits, prenez-vous les caisses de nourriture, les bouteilles d'eau, les amoncellements de chaussures, et par dessus tout, prenez-vous les sourires, et les haies d'honneur, et les pancartes Welcome, Willkommen ! Prenez-vous ça dans la figure, tous ensemble, les politiques cauteleux, les sondés frileux, et les Grands Noms de la communauté juive française, les Badinter, les Arno Klarsfeld, héritiers des pourchassés d'hier, qui estimez qu'il faut aujourd'hui monter le pont-levis.

Il fallait voir Mélenchon, sur France 5, pris à contrepied dans sa germanophobie, rappelant (à raison) que la politique de Merkel est à l'origine de l'exode de centaines de milliers de Grecs ou d'Espagnols, mais incapable, en échange, de trouver les mots pour reconnaître et saluer, non pas Merkel, à la remorque, mais l'élan de la société allemande. Que le Willkommen allemand soit seulement sous-tendu par la conscience inquiète du déclin démographique du pays, que les milliers de volontaires qui se pressent dans les gares soient les marionnettes d'un patronat avide de voir arriver une main d'oeuvre à bon marché, notre émission de cette semaine (Ah, regardez-la, Jean-Luc Mélenchon !) pulvérise cette clé de compréhension simpliste, et ridicule. Les raisons profondes du Willkommen sont à chercher ailleurs, dans l'histoire du pays, dans sa mentalité, dans ses remords, peut-être. Peu importe. Arrivent parfois, dans une vie...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Macron évacue les esclaves de Libye. Enfin, presque...

chronique publié(e) le 30/11/2017 chez les matinautes

L'essentiel, c'est de nourrir la bête. Nourrir l'ogre médiatique avec des annonces, des réactions, des indignations, n'importe quoi pourvu que ça fasse titre. Ce matin, donc, Macron évacue les migrants esclavagisés en Libye. Vous avez suivi ? CNN, voici quelques jours, a réussi à filmer un ...

Vignette Herrou 2

Migrants/Herrou : la préfecture des Alpes Maritimes (de nouveau) condamnée

suivi publié(e) le 05/09/2017 par la rédaction

Et de deux. Pour la deuxième fois cette année, le préfet des Alpes-Maritimes Georges-François Leclerc a été condamné lundi 4 septembre pour "violation du droit d'asile". Cette condamnation – ou plutôt cette "annulation de décision prise par le préfet", selon les termes de ce dernier ...

nouveau media

Navire anti-migrants "sauvé" par une ONG ? Bataille de com'

suivi publié(e) le 12/08/2017 par Robin Andraca

Bataille de com’ au large de la Tunisie. Un navire affrété par une ONG qui vient au secours des migrants a tenté de porter secours au navire anti-migrants affrété par des identitaires européens, qui a refusé l’aide. Les deux bateaux s’affrontent depuis à coup de… messages publiés ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Willkommen dans l'inconnu !

Bravo Daniel Schneidermann, je n'en attendais pas moins de vous. Sarkozy, Morano, Ciotti, Le Pen, et tant d'autres qui ...

Par richie3774
le 07/09/2015

Mouaz Al Balkhi, le garçon à la combinaison de plongée

Je ne vais pas faire avancer le schmilblick en signalant que j'ai la gorge serrée à la lecture de cet article, mais bon, c'...

Par Thomas
le 17/06/2015

"Welcome peut faire bouger les choses"

Citation « …au cas ou ça échapperait à certains il est quand même bon de rappeler qu'au yeux de la loi française être ...

Par Francès Pérance
le 15/03/2009
Tous les forums >