Bouclier fiscal, combat contre les niches, campagne médiatique sur le ras le bol fiscal : à propos des réformes d'impôts, intox et complexité se conjuguent pour concourir à une totale opacité. Peut-on croire à une vraie réforme fiscale ?

Publié le 19/03/2009  Alimenté le 31/12/2015
Prélèvement à la source
chronique du par

Tiens, la réforme fiscale revient par la fenêtre du congrès PS

Mais pas de panique : rien avant 2018 (ou 2022)

Le prélèvement de l’impôt directement sur nos feuilles de paie ? On adore l’idée ! assure le gouvernement. D’ailleurs elle est inscrite dans la motion A qui a recueilli 60% des votes des militants socialistes. Certes elle était déjà dans le programme du candidat Hollande en 2012 avant de passer aux oubliettes mais – promis – on est toujours à fond. Seulement voilà : c’est compliqué. Et ce n’est pas les médias qui vont démentir : tous s'accordent à souligner la difficulté d'une retenue à la source pourtant adoptée dans quasi tous les pays. Tellement compliqué  qu’il faudra attendre un prochain quinquennat.

Magistral recyclage de promesses électorales. Souvenez-vous : Hollande-candidat promettait dans son programme de campagne une grande réforme fiscale. Une promesse simple et limpide (nous procéderons à la fusion de l’impôt sur le revenu et de la CSG pour créer un impôt plus progressif et prélevé à la source) et inspirée par l’économiste Thomas Piketty qui nous avait esquissé les grandes lignes de sa réforme fiscale. Alors oui, avant même son élection, Hollande reculait sans en avoir l’air – comme nous le racontions ici – avec cette précaution : on va le faire mais on ne vous dit pas quand. Devenu moi-président, il s’est empressé d’enterrer l’idée. Jean-Marc Ayrault a bien essayé de réanimer le projet en novembre 2013 – suscitant quelques espoirs ici – mais sans succès. Le grand soir fiscal était définitivement oublié.

Définitivement ? Non. Voilà qu’il refait surface à la faveur des motions présentées devant les militants socialistes : la motion A de Jean-Christophe Cambadélis, la B soutenue par le frondeur Christian Paul, la C menée par Florence Augier et la D emportée par Karine Berger évoquent toutes l’idée de la fusion entre l’impôt sur le revenu et la CSG qui permettrait d'élargir l'assiette de collecte – celle de l'impôt sur le revenu est totalement percée – tout en proposant un impôt progressif. Vous avez bien lu : on retrouve ce grand soir fiscal ressuscité dans la motion A alignée sur la politique du gouvernement, lequel a pourtant exclu la fusion des deux impôts

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

CSG Le Monde

CSG : Piketty, chroniqueur du Monde, corrige le Monde

La CSG ne sera pas progressive, dit Le Monde. Elle l'est déjà, répond Piketty

chronique publié(e) le 31/12/2015 chez les éconautes

Le Conseil constitutionnel censure un amendement visant à réduire la contribution sociale généralisée (CSG) pour les bas salaires ? Une honte, clame Laurent Mauduit sur Mediapart. De son côté, dans un éditorial paru hier, Le Monde se réjouit de savoir que la CSG ne sera pas progressive ...

Valls photo Twitter

Impôts : divine Toussaint !

chronique publié(e) le 02/11/2015 chez les matinautes

Divine Toussaint ! Sur l'exonération surprise des impôts locaux de centaines de milliers de petits retraités, qui fait la Une sarcastique des radios du matin, votre presse fourmille de détails. D'où vient le bug. Comment l'an dernier, le gouvernement était resté sourd aux remarques des ...

Piketty

Légion d'honneur refusée : Piketty n'avait pas été prévenu

suivi publié(e) le 01/01/2015 par Anne-Sophie Jacques

Très peu écouté par nos dirigeants alors qu'il cartonne aux États-Unis, Thomas Piketty faisait néanmoins partie de la promotion du 1er janvier de l'ordre de la Légion d'honneur... Un honneur que l'économiste a refusé, comme il l'a indiqué à l'AFP. A l'origine de la proposition, la ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Impôts : "le gouvernement, dans l'improvisation permanente"

Ce qui est étonnant avec Thomas Piketty, depuis toutes ces années où on peut suivre sa pensée et ses travaux, c'est de ne ...

Par Arnaud Romain
le 09/11/2013

Impôts : qui pigeonne qui ?

Hé bien moi je suis entrepreneur, et je suis actuellement à la recherche de fonds pour financer mon activité (éco-concevoir ...

Par Martin
le 04/10/2012

Taxer les super riches : premier fumigène de rentrée ?

Ils nous prennent pour des cons, et surtout ils savent que le système est bouclé en leur faveur. Voici une histoire qui ...

Par Yanne
le 18/08/2011
Tous les forums >