La liberté d'accès à Internet doit-elle être absolue ? Multiplication des offensives (justifiées) contre la pédo-criminalité, (contestées) contre le téléchargement illégal, tandis qu'en 2013, les médias mainstream découvrent le bitcoin, SilkRoad, et "l'Internet profond".

Publié le 10/06/2008  Alimenté le 26/03/2016
nouveau media
chronique du par

Non, je n'ai pas piraté le site de la NSA...

... j'ai juste interrogé Google

La National Security Agency américaine n'a pas pour seule vocation d'espionner les télécommunications du monde entier. Elle est également en charge de la protection et de la défense des systèmes d'information de l'armée et des services de renseignement américains. La consultation de son site web consacré au contre-espionnage est d'ailleurs réservée aux seuls militaires US. Enfin, presque...

Trop méconnue, l'Information Assurance Directorate (IAD) est "responsable de la mission défensive de la National Security Agency", et se vante d'être "largement reconnue comme leader des solutions de sécurité innovantes".

Dans une vidéo d'autopromo, l'IAD explique que sa mission est de "créer la confiance dans le cyberespace", et précise que ses technologies avancées lui permettent de s'assurer que "seules les bonnes personnes aient accès aux données sensibles à l'instant T". Et qu'elle dispose, en la matière, "d'années et d'années d'expérience".

J'ai donc voulu consulter son site web... mais le voyage a mal commencé : mes navigateurs (Firefox, et Chrome) m'ont indiqué qu'ils ne pouvaient pas "confirmer que votre connexion est sécurisée", que "cette connexion n'est pas certifiée", et qu'elle "n'est pas privée", que "www.iad.gov utilise un certificat de sécurité invalide", que "l'identité de ce site ne peut pas être vérifiée", que "cette erreur peut signifier que quelqu'un essaie d'usurper l'identité de ce site et vous ne devriez pas continuer", que "cette erreur pourrait signifier que quelqu'un est en train de pirater votre connexion", qu'"il se peut que des pirates soient en train d'essayer de dérober vos informations sur le site www.iad.gov (par exemple, des mots de passe, des messages ou des informations sur vos cartes de paiement)", que "cela peut être dû à une mauvaise configuration ou bien à l'interception de votre connexion par un pirate informatique", que "les...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

L'AFP piratée, mais pas coulée (Blog)

lu publié(e) le 26/03/2016 par la rédaction

"Je me souviendrai longtemps de ce que je découvre en arrivant ce matin du 1er mars à l'AFP". Sur le blog "Making-of" de l'AFP, le responsable de la sécurité des systèmes d'information de l'agence raconte en détails comment le 1er mars 2016, un groupe de pirates a tenté de pirater (et de ...

consultation

Loi numérique : une députée dénonce le "manque de courage politique"

Domaine commun, Anne Frank, panorama : Isabelle Attard balance

observatoire publié(e) le 19/01/2016 par Vincent Coquaz

Après une consultation publique (bornée par Matignon), le projet de loi sur le numérique de la secrétaire d’Etat Axelle Lemaire est discuté à partir d’aujourd’hui à l’Assemblée nationale. L’occasion pour la députée apparentée écologiste Isabelle Attard (sur le plateau d’@si ...

nouveau media

Le site d'information ProPublica s'installe sur Tor

lu publié(e) le 13/01/2016 par la rédaction

Afin d’être accessible partout, y compris dans les pays où s’exerce la censure, ProPublica a créé une version de son site d’informations sur le réseau TOR, un logiciel permettant aux internautes de naviguer anonymement. Les Echos, 12/01/2016 On vous en parlait dernièrement: le Dark Web ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Mort d'une collégienne : la faute aux réseaux sociaux ?

La récupération de cette affaire pour mettre en cause internet et les nouveaux moyens de communication est indigne. Mais ...

Par Bruanne
le 22/06/2011

Dans les jités, Angélique la séquestrée bat le député meurtrier

http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2008/11/faut-il-laisser-en-libert-les-dputs-ump.html Faut-il laisser en liberté ...

Par Francois T
le 21/11/2008

"Le gouvernement a peur du buzz, parce qu'il ne le maîtrise pas"

Non, on râlera pas si ça dure 3 heures.

Par Jo
le 13/06/2008
Tous les forums >