Va-t-on vers un "Patriot act" à la Française pour lutter contre le "cyber-terrorisme" ? Que fait Twitter face à la propagande djihadiste ? Faut-il diffuser ou non les vidéos de l'État Islamique ? Quand les djihadistes affolent Internet, les gouvernements et les médias.

Publié le 14/04/2015  Alimenté le 31/12/2015
nouveau media
chronique du par

Le "cybercaliphate" de TV5 aime les femmes nues avec une arbalète

Terroriste ou troll ?

Le "CyberCaliphate" à l'origine du piratage de TV5 Monde n'a pas mis en ligne de documents confidentiels émanant du ministère de la Défense ou révélant l'identité de soldats français ou de leur famille. Le démenti, qui repose sur "un examen minutieux de l’ensemble de ces documents par la chaîne de cyberdéfense des armées, les services du ministère de la Défense et ceux du ministère de l’Intérieur", ne s'étend pas sur la nature réelle de ces documents, et c'est bien dommage.

Le communiqué de presse revendiquant l'attaque de TV5 Monde, posté sur Pastebin (où il n'a été vu que 293 fois) et sur le site web du "CyberCaliphate", renvoie à 4 dossiers compressés censés comporter, d'après le communiqué, des "informations confidentielles de l'Etat français". Mais leur consultation est susceptible de relativiser la "menace" que représenterait le "CyberDjihad" de ce "CyberCaliphate".

Le Monde souligne à ce titre que "les documents publiés par les pirates sur les comptes de TV5 Monde contrastent avec l'ampleur des dégâts causés par l'attaque", évoquant "un invraisemblable bazar administratif : le règlement intérieur d'une mairie de région parisienne, des annonces d'emploi pour des services municipaux, des extraits de budgets ou des fiches d'inscription à des activités de loisir"...

Même étonnement du côté de 01net, qui évoque "un gigantesque fatras où l’on trouve pêle-mêle des CV, des copies d’écrans, des convocations à des formations CHSCT, des factures de mairies, des photos étranges... mais absolument rien de réellement confidentiel".

01net reste pudique sur ces "photos étranges", qu'ont tout aussi pudiquement tues les experts du gouvernement ainsi que Le Monde. Outre la page de garde du statut de l'amicale des sapeurs pompiers du pays de Condé, la facture d'une location du théâtre municipal de Fontainebleau par le Lion's Club pour une représentation du spectacle "Un pyjama pour six", plusieurs mémos sur l'exercice du droit syndical à la mairie...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Spiegel

Etat Islamique : accès Internet grâce à des satellites européens ?

ça reste à vérifier publié(e) le 09/12/2015 par la rédaction

Et si la cyber-propagande de l’État Islamique atteignait l’Europe… grâce à des entreprises européennes (dont une française) ? Une enquête de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel indique que des "entreprises européennes pourraient fournir à l’organisation terroriste un accès Internet ...

Article du Washington Post du 16/07/16

EI : le dilemme des géants du web (Wash Post)

lu publié(e) le 24/07/2015 par la rédaction

Liberté d'expression ou lutte contre les contenus djihadistes ? Un article du Washington Post publié le 16 Juillet analyse la difficulté pour les géants du web de lutter contre l'expansion de l'EI sur la toile. Facebook, Twitter ou encore Google sont confrontés à des obstacles d'ordre ...

opacité

Transparence sur l'opacité !

chronique publié(e) le 23/04/2015 chez les matinautes

Il y a des opacités nécessaires, et des opacités stupides, voire néfastes. Prenons la loi Renseignement, et plus particulièrement les fameuses "boîtes noires", qui permettront au Renseignement français de détecter les "comportements suspects". Jean-Marc Manach, dans notre émission 14h42, ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La loi sur le renseignement ressort (presque) indemne de l'hémicycle

Le panorama dressé est atterrant... mais avec la dernière réponse de Cazeneuve on saute à pieds joints dans le gouffre de l'...

Par Hyperion, ermite de Grèce
le 18/04/2015

Apologie du terrorisme : les ambiguïtés de islamic-news.info

Plusieurs points : - cette censure sans jugement est inacceptable. Le prétexte du terrorisme est bien utile pour nous ...

Par Ignatius Reilly
le 18/03/2015

Antiterrorisme : un décret signe la fin de l'anonymat sur le net

Oui c'est vrai, les internautes (citoyens avant tout) ne se sentent pas très concernés. Pourquoi? Parce que dans la presse ...

Par pow wow
le 03/03/2011
Tous les forums >