Câbles diplomatiques, documents confidentiels, emails : les fuites orchestrées par @chris_coleman24 sur Twitter mettent notamment en cause quatre journalistes français (LCI, Libération, L'Express, Le Point), soupçonnés d'avoir été instrumentalisés par les services de renseignement marocains.

Publié le 04/01/2015  Alimenté le 22/08/2017
Journaliste LCI
chronique du par

Quatre journalistes français auraient été instrumentalisés par le Maroc

Les mails du "Snowden marocain", d'abord mis en doute, sont authentiques

 Le service de renseignement et de contre-espionnage marocain a-t-il instrumentalisé (voire rétribué) plusieurs journalistes français afin d'influencer leurs analyses du royaume chérifien ? C'est ce qu'affirme, sur Twitter, un certain @chris_coleman24. Fin octobre, une première vérification des centaines de documents "confidentiels" qu'il avait divulgués m'avait amené à conclure qu'il s'agissait probablement d'une "intox'", le twittos refusant de me permettre d'authentifier les documents. Ca l'a énervé, il a donc publié les documents originaux que... j'ai donc pu authentifier.

Les supporters de @chris_coleman24 -ainsi que les médias qui en causent- le présentent souvent comme un "Snowden marocain". Problème : @chris_coleman24 n'est pas Edward Snowden. Snowden a fait son "coming out" pour expliquer et crédibiliser ses révélations, et décidé de confier à des journalistes le soin de décider de ce qui doit être rendu public, ou non. A contrario, @chris_coleman24 refuse de répondre aux journalistes (de peur, semble-t-il, d'être identifié, et parce qu'il les soupçonnerait de travailler pour les services de renseignement marocains).

Il avait ainsi refusé de répondre à mes nombreuses demandes d'accès aux documents originaux qu'il avait scannés ou copiés/collés dans des .pdf et des .docs qu'il avait lui-même créés (et donc manipulés), m'empêchant de facto de vérifier s'ils étaient authentiques, ou si les documents avaient été caviardés, voire fabriqués de toutes pièces.

Son refus de me répondre m'avait donc entraîné à conclure qu'il s'agissait probablement d'une intox' voire d'une barbouzerie, d'autant que, si Snowden explique qu'il a révélé tous ces documents pour le bien de son pays (au nom du droit à la vie privée), @chris_coleman24, lui, n'hésite pas à rendre publics des documents ayant trait à la vie privée de personnalités marocaines, tout en semblant moins motivé par le fait de faire éclater la vérité que par le fait de déstabiliser le Maroc, comme en témoigne la conclusion de ma première enquête à son sujet :

Interrogé pour savoir pourquoi il...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Deux salariés licenciés demandent la liquidation judiciaire de Slate Afrique

Le site rattrapé par une affaire de licenciement abusif

enquête publié(e) le 22/08/2017 par Capucine Truong

Slate Afrique, clap de fin ? L'ancien rédacteur en chef du site, Pierre Cherruau et son adjoint Philippe Randrianarimanana ont demandé au tribunal de Paris de placer l'entreprise en liquidation judiciaire, selon BFM Business. Peut-être pour récupérer des indemnités dues pour leur licenciement...

Article Ignacio Cembrero - Ahmed Charai

"MarocLeaks" : l'Espagne accusée de protéger ses relations avec le Maroc

suivi publié(e) le 20/10/2015 par Justine Brabant

Le gouvernement espagnol cherche-t-il à protéger ses relations diplomatiques avec le royaume du Maroc ? En Espagne, plusieurs associations de journalistes estiment que Madrid fait entrave à la stratégie de défense du reporter Ignacio Cembrero (ancien d'El Mundo) dans le procès qui l'oppose à ...

Décoration

Chut ! Entre la France et le Maroc, tout est pardonné.

Journalistes français expulsés, décoration d'un responsable accusé de torture

observatoire publié(e) le 16/02/2015 par Sébastien Rochat

"Nous sommes tournés vers l'avenir". Après l'expulsion de deux journalistes français du Maroc, le Quai d'Orsay a fait savoir que la France n'entendait pas protester. Car l'heure est à la réconciliation : la coopération judiciaire entre les deux pays vient tout juste de reprendre, un an après ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Quatre journalistes français auraient été instrumentalisés par le Maroc

J'ai pas tout compris là, mais il y a bien une guerre plus ou moins larvée et agressive pour le contrôle des ressources ...

Par Aline Marchetto
le 15/12/2014

Quatre journalistes français auraient été instrumentalisés par le Maroc

Super article Manach. Merci

Par Loran
le 15/12/2014

Maroc-Algérie : quand tweetent les barbouzes...

Une certitude : les journalistes ont répondu à mes questions (et elles n'étaient pas du tout sur la défensive); le corbeau, ...

Par @manhack
le 28/10/2014
Tous les forums >