Chez Daniel

Daniel Schneidermann, journaliste, est directeur de la publication d'@rrêt sur images. Il est par ailleurs chroniqueur au quotidien Libération, après avoir exercé dans deux autres médias traditionnels : au Monde (1979-2003), et à France 5 (1994-2007).

Couv je ne sais pas vous
chronique du par

Ma guerre (perdue) des boutons

Dans l'enfer de la télécommande

La sympathique équipe de CanardPC, magazine indépendant de jeux vidéo avec lequel nous co-produisons l'émission épisodique C'est p@s qu'un jeu, vient de se lancer dans l'étrange aventure d'un autre magazine trimestriel (en papier), Humanoïde. J'y assure une improbable chronique sur mes rapports intimes, et totalement inavouables, à l'innovation technologique. Jeunes gens de moins de 45 ans, ne lisez pas cette chronique !

Je ne sais pas vous, mais un matin, j'ai eu la surprise de voir apparaître sur les chaînes de France Télévisions, des sous-titres pour les malentendants. Je n'ai évidemment rien contre les malentendants, mais le problème est que ces sous-titres sont souvent en retard sur les paroles. Pujadas est déjà en train de montrer les derniers baigneurs de Biarritz, quand les sous-titres sont encore au vote du budget. Ça perturbe.

Pas de problème, m'ont répondu les tiers de confiance auquel j'ai fait part du problème. Tu vas dans les réglages, à la rubrique sous-titres pour malentendants, et tu supprimes les sous-titres pour malentendants. Il y a toujours des réglages partout, pour tout. Tu restes le maître.

Oui. Bien sûr. Dit ainsi, ça semble facile (et d'ailleurs en effet, en quelques démarches hardies, je me suis débarrassé des perturbants sous-titres). Mais c'est ici que je dois vous parler de mes rapports avec ma télécommande. C'est une télécommande Sony, modèle RM-EDO13. Mon téléviseur est un écran plat modèle Bravia. Cela fait un bon nombre d'années, que nous cohabitons. Et en dépit de cette longue cohabitation, nous sommes encore étrangers l'un à l'autre. On partage la même table basse. On se supporte. On a des rapports fonctionnels corrects. Elle accomplit consciencieusement son devoir. Mais la rencontre ne s'est pas faite.

J'ai évidemment identifié le bouton vert on-off, en haut à gauche (c'est le seul bouton vert). Je n'ai aucun souci non plus (ne me prenez pas pour...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Horreur ! Ligne j@une fait peur à Finkielkraut !

Je n'ai qu'une seule chose à dire, il idéologise Foucault. A quoi reconnaît-on un processus d'idéologisation d'une ...

Par Damien (dit le Farfadet)
le 26/04/2009

DSK, fallait-il dire ou taire ?

Dans quelle mesure la « love affair » de DSK va-t-elle influencer les bourses ? Vont-elles continuer leur va-et-vient ? Le ...

Par PatriceNoDRM
le 19/10/2008
Tous les forums >