Chez Alain

Alain Korkos a animé pendant plusieurs années le blog "La boîte à images". Sa manie irrépressible : explorer les résonances, dans le fonds imaginaire que partagent beaucoup d'entre nous, des images d'aujourd'hui. Rythme de la chronique : chaque samedi. Sa chronique reprendra le 7 février 2017.

nouveau media
chronique du par

Ellis Island, l'île des larmes

"Unframed - Ellis Island" est le titre d'une nouvelle installation conçue par JR, nous apprend . Deux douzaines de photos anciennes découpées et collées sur le murs de l'hôpital d'Ellis Island, au large de Manhattan.

le New York Times

Ellis Island est un îlot de quatorze hectares situé en face de la pointe sud de Manhattan. C'est là que furent, à partir de 1892, consciencieusement inspectés puis questionnés les immigrants européens et turcs désireux de s'installer aux États-Unis. Avant, cette inspection avait lieu dans les bâtiments de Castle Garden dans Manhattan. Mais le flot d'immigrants grossissant, le secrétariat d'État à l'Immigration décida de construire un centre plus important sur cette petite île toute proche de Liberty Island, l'île de la Statue de la Liberté. La première immigrante accueillie dans ces lieux le 1er janvier 1892 était une jeune Irlandaise native du comté de Cork, elle s'appelait Annie Moore. « Presque soixante-trois ans plus tard, le 12 novembre 1954, le ferry "Ellis Island" (…) fit son dernier voyage : il ne transportait qu'un passager, le dernier immigrant enregistré par les services d'Ellis Island, un marin norvégien », écrivait Georges Perec dans Récits d'Ellis Island - histoires d'errance et d'espoir.

/media/article/s71/id7093/original.74856.zoom.jpg

Ellis Island

/media/article/s71/id7093/original.74857.jpg

/media/article/s71/id7093/original.74858.jpg

/media/article/s71/id7093/original.74859.jpg

/media/article/s71/id7093/original.74860.jpg

/media/article/s71/id7093/original.74861.jpg

/media/article/s71/id7093/original.74862.jpg

/media/article/s71/id7093/original.74863.jpg

/media/article/s71/id7093/original.74864.jpg


Entre le 1er janvier 1892 et le 12 novembre 1954, douze millions de personnes furent auscultées dans ces locaux. Celles qui étaient malades étaient refoulées ou mises en quarantaine dans l'hôpital attenant, où passèrent 1,2 million d'immigrants. « Trois cent cinquante enfants y naquirent et trois mille cinq cents personnes y moururent », nous dit le NY Times.

Voici quelques-unes des interventions de JR en ces lieux hospitaliers,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Avant Depardieu-Dumas, d'autres blancs noircis

Tout le monde connaît les dégâts du racisme, l'oppression et les saloperies commises au nom de nombreux dogmes, lois ou ...

Par sleepless
le 27/02/2010

lettre ouverte à Pierre Laurent,

On peut tout montrer, pourvu qu'on explique? Maître Alain Korkos semble donc prêt à accepter plus facilement des photos ...

Par Arya
le 10/01/2009
Tous les forums >