Comme son père avant elle, Marine Le Pen, présidente du Front National, semble à elle seule incarner le rôle de "zone érogène de la vie politique française". Exploration périlleuse au coeur de la zone.

Publié le 01/04/2011  Alimenté le 21/09/2017
chronique du par

Dans les tréfonds monstrueux du "marinisme"

Une candidate FN suspendue après Envoyé Spécial

Envoyé Spécial suit la candidate FN aux Municipales de Rethel (Ardennes), Anne-Sophie Leclere.

Tout va bien. Le commentaire de la journaliste l'appelle "Anne-Sophie". On est visiblement copines. Et du coup, tous les télespectateurs se sentent entrainés dans ce copinage. D'autant qu'on a fait sa connaissance derrière le comptoir de son magasin d'articles de pêche, on l'a suivie lors d'un déjeuner en famille, puis dans un porte-à-porte où, en quelques minutes, elle recrute une future co-listière pour les municipales (il lui manque encore 18 noms sur les 28 de la liste). On partage ses difficultés de militante, ses instants de bonheur familial, ses emportements raisonnables contre les étrangers qui ne laissent rien aux Français, et ses farouches protestations de brave fille pas raciste pour deux sous.

Oui, tout va bien. Elle est tellement sympathique, "Anne-Sophie", 33 ans, blonde, incarnation vivante du marinisme, tellement castée sur mesure pour nourrir une de ces innombrables enquêtes télé sur le thème "finalement-ils-sont-comme-nous-ils-sortent-dans-la-rue-et-n'ont-plus-honte". Et tout d'un coup, que se passe-t-il ? Il se passe que Anne-Sophie a posté sur son mur Facebook un montage photo pas cool du tout, dans lequel Christiane Taubira est assimilée à un singe. La journaliste, on le comprend, est estomaquée. Mais "Anne-Sophie" ne se démonte pas. Elle assume. "Elle arrive comme ça, franchement c'est une sauvage, quand on lui parle de quelque chose de grave à la télé elle vous fait un sourire, mais faut voir, un sourire du diable". Et ce n'est pas du racisme,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Philippot : premier retour sur une hallucination collective

chronique publié(e) le 21/09/2017 chez les matinautes

Fin de l'histoire. Après avoir été démis la veille de sa délégation "à la stratégie et à la communication" du parti par Marine Le Pen, et cantonné donc, selon ses termes à lui, à un poste de "vice-président à rien", Florian Philippot annonce ce matin sur le plateau de France 2 qu'il ...

Le Pen cafète

Zemmour et Le Pen à la cafète de RTL

chronique publié(e) le 20/09/2016 chez les matinautes

Il est huit heures, Marine Le Pen boit un café. Pas avec n'importe qui : "avec la rédaction de RTL" a précisé le présentateur, Yves Calvi. C'est la maquette des matinales de RTL. L'invité (e) politique répond d'abord aux questions politiques (l'an dernier, d'Olivier Mazerolle, et cette année...

Choc oeil

Journalisme de choc sur France 2

chronique publié(e) le 08/12/2015 chez les matinautes

Le choc. Même titre pour L'Huma et Le Figaro. Et si seulement c'était la première fois ! A 31 ans d'écart, rappelle utilement "L'oeil du 20 Heures", de France 2, ce titre fait même écho à une manchette identique de Libé, en 1984, à propos d'une percée de Le Pen (père) aux Européennes. ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Marine Le Pen m'a demandé de rester sincère dans les médias"

Bonjour Daniel, bonjour à tous, Je n'ai pas l'habitude de m'exprimer sur le forum mais j'apprécie toujours les émissions d...

Par sheol
le 01/04/2011

"Marine Le Pen m'a demandé de rester sincère dans les médias"

Le communiqué de La Pen à propos de ce ralliement du parti socialiste à la préférence nationale disait "Le 10 aout 1932, ...

Par Tom-
le 01/04/2011

"Avec Marine Le Pen, les mêmes erreurs qu'avec son père ?"

L'émission était particulièrement intéressante parce qu'autour du thème Marine Lepen/Front National, on retrouve l'écho de l'...

Par Nane
le 13/11/2010
Tous les forums >