Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Paparazzi : la plainte "déséquilibrée" de Macron

Par le - 15h52 - suivi

Doit-on vraiment porter plainte contre un photographe lorsqu'on est président, et donc protégé ? Après la plainte pour "harcèlement et tentative d'atteinte à la vie privée" déposée par Emmanuel Macron contre le photographe Thibaut Daliphard, la question se pose à nouveau. Car le président de la République dispose de l'immunité présidentielle qui le rend "intouchable" : nul ne peut porter plainte contre lui, même en étant poursuivi par lui. Une situation unique.

Et pour Mediapart, qui revient ce 16 août sur le "déséquilibre" entre les deux parties dans cette histoire, cela ne fait aucun doute : que Macron attaque un photographe dans ces conditions "risque de faire pencher la balance de la justice de son côté". Le site d'information rappelle ainsi à titre de contre-exemple qu'en 2014, lorsqu'était parue dans Closer la photo de François Hollande en scooter allant retrouver Julie Gayet, le président avait décidé de ne pas porter plainte, mettant en avant une "question de principe" et expliquant qu'il refusait le "deux poids deux mesures".


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Mediapart, 16 août 2017

Pour rappel, Daliphard, qui s'était illustré dans cette spécialité en 2014 avec une photo à la Une de Voici montrant François Hollande à la plage, le front enduit de crème solaire, a été placé en garde à vue le week-end dernier alors qu'il essayait de prendre en photo le couple présidentiel, en vacances à Marseille.

Une Voici Hollande ok

Une de Voici avec la photo prise par Daliphard

L’Élysée assure que Daliphard, qui a couvert la campagne de Macron pour l'agence E-Presse, qu'il dirige, s'est introduit dans la demeure où logent Emmanuel et Brigitte Macron, mais ce dernier a démenti. "Cas d’école, pointe Mediapart : voudrait-il déposer plainte contre Emmanuel Macron pour diffamation qu’il ne le pourrait pas. Le président peut raconter ce qu’il veut sur ce photographe, sans se soucier d’être poursuivi". 

Toujours est-il que pour plusieurs photographes d'agence de presse contactés par le site, la démarche de Macron ne manque pas d'hypocrisie, quand on sait comment il s'est mis en scène pendant sa campagne. Reçu sur notre plateau en mars dernier, en pleine campagne présidentielle, le rédacteur en chef de Paris Match Bruno Jeudy racontait par exemple les "fausses paparazzades" du couple Macron : "les personnalités politiques ne posent pas, elles ne savent même pas où est le photographe", expliquait Jeudy. Mais elles savent que ce jour-là, à cette heure-là, des photographes seront présents.

Autre preuve, s'il en fallait, que Macron n'a pas toujours dédaigné la présence de photographes pendant ses déplacements personnels : un contrechamp éloquent du couple Macron se promenant dans les dunes du Touquet, sous les yeux attentifs des photographes fascinés de la presse étrangère.

contrechamp Macron photographes

Photo en contrechamp du couple Macron en balade dans les dunes du Touquet

"Avec cette plainte, il ne s'agit sûrement pas de « protection de la vie privée » mais avant tout du contrôle total de l'image et de protéger l'accord qui lie les Macron à «Mimi» [Michèle Marchand, directrice de l'agence Bestimage, qui gère les "paparazzades" des Macron, ndlr]", estime ainsi un photographe à Mediapart. Et ce photographe, qui reste anonyme, de rappeler que le photographe "attitré" de l'agence Bestimage qui suit Macron et son épouse depuis la campagne pour des photos "volées" n'est autre que Sébastien Valiela... celui-là même qui photographiait Hollande en scooter en 2014.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Macron : les hors-champs d'une présidence

nouveau media

Communication, photos : Macron verrouille

lu publié(e) le 22/11/2017 par la rédaction

Dans son édition du 18 novembre, Paris Match consacre 19 pages au couple Macron. Un coup de l'agence Bestimage, dirigée par Michèle Marchand, proche du couple Macron, expliquent Les Jours. Tandis que les accès des journalistes sont restreints et contrôlés, l'agence s'impose comme un des ...

nouveau media

Travailleurs détachés : le mystérieux oubli du Monde et de Libé

chronique publié(e) le 25/10/2017 chez les matinautes

Comme tout accord de compromis, l'accord européen sur les travailleurs détachés peut être présenté sous l'angle du "verre à moitié plein", ou du "verre à moitié vide". Sans surprise, le gouvernement vend à l'opinion, depuis deux jours, une grande victoire diplomatique française, sur le ...

nouveau media

Derrière le mantra macronien de la "formation"

chronique publié(e) le 19/10/2017 chez les matinautes

L'un des mantras du macronisme, c'est la formation. OK, le budget de Macron des Bois prend aux pauvres pour donner aux riches, OK on va tout faire pour fluidifier le licenciement des pauvres, OK on va grossir les rangs des chômeurs, des précaires, des fainéants et des fouteurs de bordel, mais en ...

Tous les contenus de ce dossier >