Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Sondages : "pause" très partielle au Parisien

Par le - 12h55 - suivi

La fin des sondages politiques dans les quotidiens Le Parisien et Aujourd'hui en France ? C’est la décision "forte" et "détonante", "une décision radicale et inédite dans la presse quotidienne" vendue ce matin par la présentatrice de L’Instant M, Sonia Devillers sur France Inter. A son micro : Stéphane Albouy, directeur des deux rédactions détenues par le groupe de Bernard Arnault LVMH.

France Inter Le Parisien Sondages

Finis les sondages après le fiasco des dernières primaires de la droite comme nous le racontions ici ? Dès les premières minutes de son interview, Albouy douche l’enthousiasme de la présentatrice en précisant vouloir "dissiper un éventuel malentendu" : il n’a rien contre les sondages qui "font bien leur travail" mais condamne l’utilisation que les médias en font. Pourtant, rappelle Devillers, Le Parisien et Aujourd’hui en France ont été très friands de sondages par le passé. Une façon de faire un "mea culpa" demande-t-elle ? Pas du tout se défend le directeur des rédactions qui précise vouloir se recentrer "sur le terrain", "humer l’air du temps" en interrogeant davantage les citoyens.

En revanche, Albouy ne s’interdira pas de commenter les sondages des autres. La preuve dès aujourd'hui avec cet article du Parisien sur les sondages commandés par les candidats Les Républicains à la candidature des prochaines législatives de Neuilly-sur-Seine (92). Autre bémol : ce choix est une simple "pause" et ne concerne que les sondages politiques. On pourra ainsi toujours compter sur le quotidien pour savoir ce que pensent les Français de la circulation alternée ou découvrir que trois Français sur quatre aiment beaucoup Noël.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Sondages, l'arme fatale

Figaro sondage Fillon

Sondages : producteurs, consommateurs, et dealers

chronique publié(e) le 30/11/2016 chez les matinautes

Vous savez quoi ? Fillon va arriver en tête au premier tour. Et écraser Marine Le Pen au second tour. Quant à Hollande, il est dans les choux. Derrière Mélenchon et Macron. Lesquels se tiennent dans un mouchoir. On a les chiffres. C'est un sondage Sofres, c'est dire si c'est sérieux. Et tiens...

nouveau media

Victoire Fillon : et revoilà (déjà) les sondages !

grrr ! publié(e) le 28/11/2016 par la rédaction

Les sondages, jusqu'à la lie ? Incapables de prédire la victoire de Fillon, les sondeurs se projettent déjà vers le... second tour de l'élection présidentielle. Des pincettes, mais des chiffres, plein de chiffres tout de même. Hier soir, quelques heures seulement après la victoire de Fillon...

Fillon : chacun savait que les sondages n'étaient pas fiables !

Et pourtant le business a continué comme d'habitude

observatoire publié(e) le 21/11/2016 par Anne-Sophie Jacques

Devinette : qu’est-ce qui ne fonctionne pas, que tout le monde utilise, puis que tout le monde vilipende parce ce que cela ne fonctionne pas ? Réponse : les sondages. Dernier exemple en date avec l’arrivée de François Fillon en tête de la primaire de la droite et du centre que les sondeurs ...

Tous les contenus de ce dossier >