Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

La police espagnole détourne une pub polémique pour la série Narcos

Par le - 14h12 - à l'étranger

Elle s’étire en taille XXL en plein centre-ville de Madrid. Depuis quelques jours, l’affiche publicitaire qui trône sur la place de la Puerta del Sol suscite la polémique. L’affiche en question ? Une publicité pour la série à succès Narcos produite par Netflix qui retrace la vie du narcotraficant colombien Pablo Escobar.

Sur le panneau labelisé "Netflix", le portrait de l’acteur Wagner Moura, interprète du parrain de la drogue dans la série, accompagné du slogan: "Oh, Passez de blanches fêtes de Noël". Ce clin d’œil appuyé à la poudre blanche, qui a fait la fortune d’Escobar, a fait bondir le gouvernement colombien.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

"La Colombie demande le retrait de l'affiche de la série Narcos à Puerta del Sol", El Periódico

La ministre des affaires étrangère du pays, María Ángela Holguín a solennellement demandé le retrait de l’affiche madrilène, en vain. Comme le raconte ces jours-ci la presse espagnole, la ministre explique s’être mise en relation avec la municipalité de Madrid et avec la plateforme de vidéo à la demande pour que soit retirée l’affiche qui véhicule selon elle une mauvaise image de la Colombie.

La ministre a renouvelé sa demande alors qu’elle accompagnait ces derniers jours le président colombien, Juan Manuel Santos en voyage officiel à Madrid. Selon les autorités colombiennes, cette publicité ferait obstacle "aux efforts du pays pour tourner la page" du règne du narcotrafic. Au-delà des remous diplomatiques, cette pub de Netflix a aussi fait tiquer les forces de l’ordre espagnoles. Ce samedi la police nationale, très active sur les réseaux sociaux, lançait une campagne de communication en réaction à l’affiche.

"Les narcotrafiquants vont l'avoir mauvaise"

Dans un message publié sur son compte Twitter ce week-end, la police espagnole a en effet lancé une version remaniée par ses soins de la publicité de Netflix. Sur le visuel que les forces de l'ordre proposent de partager, en lieu et place du narcotraficant : un officier de police. Quant au slogan polémique ? Le mot "blanc" (référence à la cocaïne) a été remplacé par le mot "bleu" ("Oh, azul navidades"), référence à la couleur de l'uniforme policier. Le tout assorti du message : "Ce Noël aussi, les narcotrafiquants vont l’avoir mauvaise. Tiens la drogue à distance de ta vie, rejoins la campagne antidroga.policia.es."

nouveau media

Depuis janvier 2012, les forces de l’ordre espagnoles tiennent en effet à destination des citoyens une adresse mail leur permettant de témoigner pour lutter contre le narcotrafic en Espagne. Selon les chiffres policiers, depuis quatre ans, les forces de l’ordre auraient ainsi reçu pas moins de 40 000 courriers anonymes de signalement. Des appels à témoignage qui auraient jusqu’ici permis d’arrêter quelque 900 personnes liées au trafic.


Abonnez-vous !
|