Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

"Lemotdepassedeyoutube" : TV5Monde admet une "bourde"

Par le - 14h19 - suivi

C'était bien un gros raté, mais qui n'a pas permis à des pirates se revendiquant du groupe Etat islamique de cyber-attaquer TV5Monde. La diffusion par erreur, dans un reportage, du mot de passe Youtube de TV5Monde (révélée par @si jeudi) était bien une "bourde", concède le directeur de la chaîne. Mais cette imprudence était postérieure à l'attaque, et n'a donc pas pu servir les pirates.

"On ne fait pas fi du fait que c'est une bourde." Le directeur général de TV5Monde Yves Bigot, interrogé par l'AFP, fait amende honorable. La bourde en question avait été relevée par @si : au lendemain de la cyberattaque dont elle avait été victime, la rédaction avait involontairement diffusé son mot de passe Youtube. Pour le trouver, il suffisait de regarder le journal de 13 heures de France 2 du 9 avril. Un oeil averti pouvait distinguer, derrière l'épaule d'un journaliste de la chaîne piratée, une feuille accrochée au mur répertoriant des mots de passe :


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Parmi ceux-ci, le mot de passe du compte Youtube de la chaîne : "lemotdepassedeyoutube". Peu après que la révélation de cette imprudence par Arrêt sur images (mis sur la piste par le twittos @vinzniv), la rédaction web de la chaîne avait répondu : "Amusant, mais ce sont de vieux mots de passe". Faux : une simple tentative de connexion avait permis à @si d'établir qu'ils n'avaient été changés que... deux heures plus tôt. Autrement dit, plusieurs heures après leur diffusion dans le JT , ce qui aurait laissé le temps à des personnes malveillantes - ou farceuses - de diffuser des vidéos factices sur le net au nom de la chaîne.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Vendredi soir, le directeur général de la chaîne a fini par admettre la "bourde". Il a tenu à rappeler que les pirates ayant attaqué la chaîne n'avaient pas profité de cette imprudence, car l'affichage de ces mots de passe était postérieur à l'attaque : "les codes n'étaient pas affichés avant, et n'ont rien à voir avec".

Mais la question essentielle reste : comment expliquer que cette attaque n'ait pas justement poussé la rédaction à plus de prudence concernant ses codes d'accès ? Également interrogée par l'AFP, la directrice du numérique de TV5Monde Hélène Zemmour explique l'affichage de ces feuilles au mur par des problèmes de communication entre journalistes du fait de l'attaque, justement : "Comme nous n'avions plus d'antenne, plus aucune messagerie en interne, plus aucun e-mail" à cause du piratage, "nous avons dû afficher de façon temporaire et transitoire des codes d'accès sur les murs afin que les journalistes qui auraient eu besoin de diffuser via le web puissent le faire de façon rapide."

L'occasion de relire nos articles sur le piratage de la chaîne : "Sur la piste des pirates de TV5Monde", et "L'expert en cyber-sécurité : d'où vient-il ? Comment infiltre-t-il les télés ?"


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : "Cyber-djihad" : mythes et réalités

Spiegel

Etat Islamique : accès Internet grâce à des satellites européens ?

ça reste à vérifier publié(e) le 09/12/2015 par la rédaction

Et si la cyber-propagande de l’État Islamique atteignait l’Europe… grâce à des entreprises européennes (dont une française) ? Une enquête de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel indique que des "entreprises européennes pourraient fournir à l’organisation terroriste un accès Internet ...

Article du Washington Post du 16/07/16

EI : le dilemme des géants du web (Wash Post)

lu publié(e) le 24/07/2015 par la rédaction

Liberté d'expression ou lutte contre les contenus djihadistes ? Un article du Washington Post publié le 16 Juillet analyse la difficulté pour les géants du web de lutter contre l'expansion de l'EI sur la toile. Facebook, Twitter ou encore Google sont confrontés à des obstacles d'ordre ...

opacité

Transparence sur l'opacité !

chronique publié(e) le 23/04/2015 chez les matinautes

Il y a des opacités nécessaires, et des opacités stupides, voire néfastes. Prenons la loi Renseignement, et plus particulièrement les fameuses "boîtes noires", qui permettront au Renseignement français de détecter les "comportements suspects". Jean-Marc Manach, dans notre émission 14h42, ...

Tous les contenus de ce dossier >