Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Rue89 invente le Routard des sites complotistes

Par le - 19h33 - vu

Depuis les tueries des 7 et 8 janvier, Rue89 a parcouru les réseaux sociaux à la recherche d'articles véhiculant des thèses complotistes. Au bout de ce voyage, une sélection de huit sites, sur lesquels les internautes français ont le plus de chance de tomber.

nouveau media

Il y a ceux qu'on connaît déjà : le site "Egalité et Réconciliation" par exemple, animé par les fans d'Alain Soral, 276e site le plus visité en France selon Alexa, nous apprend même Rue89. Il y a aussi le "Réseau Voltaire", tenu par Thierry Meyssan, pour qui aucun avion ne s'est abattu sur le Pentagone le 11 septembre. Ou bien "Media-presse-info", à la pointe des théories conspirationnistes, dont la présentation est "propre, quasi professionnelle" souligne Libé.

Et puis il y a ceux qu'on connaissait moins. "Les moutons enragés", par exemple, tenu par deux moutons "non pas enragés" mais "qui en ont assez de tous ces petits secrets de l'actualité". Ou "Stop mensonges", tenu par un certain Laurent, qui vit aux Etats-Unis et publie sur Youtube de longues conversations menées sur Google Hangout entre les lecteurs du site et "Laurent".

Autre particularité de ce petit guide (non-exhaustif) des sites complotistes en France, une sous-rubrique "Après Charlie" qui répertorie les théories conspirationnistes soutenues sur ces huit sites, depuis les attentats de Charlie Hebdo. Pour "Media-presse-info", par exemple, c'est la faute du gouvernement : "Mon hypothèse est la suivante : la République française est en danger. Le FN est aux portes du pouvoir, la France conservatrice s’est réveillée au printemps 2013, la dissidence se porte mieux que jamais sur Internet. Il fallait mettre un coup d’arrêt à tout ça, et vite". "Stop Mensonges" semble pencher davantage du côté d'Israël : il s'agirait, en effet, de punir la France qui a appuyé le projet de résolution sur l'Etat palestinien. Pour Thierry Meyssan, c'est beaucoup plus simple : "Le gouvernement a conduit une vaste manipulation pour se mettre en scène en tête d’une grande manifestation populaire et cherche aujourd’hui comment justifier une nouvelle opération militaire en Libye".

L'occasion de relire notre article : "Charlie : et déjà des théories du complot..." et de voir notre émission, où il est aussi question des théories du complot : Charlie : "Comment faire perdurer la bienveillance du 11 janvier ?".


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Charlie Hebdo : on n'a pas fini de rire

Charlie Hebdo : seconde plainte de la veuve d'une victime

suivi publié(e) le 30/03/2017 par Capucine Truong

Le "poison des millions" de Charlie Hebdo referait-il surface ? Mercredi 22 mars, Gala Renaud, la veuve de Michel Renaud, l’une des victimes de l’attentat du 7 janvier 2015 à Paris, a déposé une nouvelle plainte contre l'hebdomadaire et son directeur de publication Riss, pour abus de ...

Vignette Benyettou

La promotion controversée du "djihadiste repenti" Farid Benyettou

Polémique autour du livre de l'ancien mentor de Chérif Kouachi

observatoire publié(e) le 12/01/2017 par Juliette Gramaglia

L'ancien mentor de Chérif Kouachi, l'un des terroristes de Charlie Hebdo, Farid Benyettou, a publié Mon djihad, itinéraire d'un repenti (Ed. Autrement). Un ouvrage co-écrit avec Dounia Bouzar, l'ancienne "Mme Déradicalisation" subventionnée par l’État et chouchou des médias, critiquée par...

nouveau media

Charlie Hebdo, menacé sur Facebook, porte plainte

suivi publié(e) le 12/08/2016 par la rédaction

Des insultes et des menaces. Charlie Hebdo a déposé plainte contre X pour de nouvelles menaces de mort postées sur la page Facebook du journal, rapporte aujourd’hui Le Parisien : "Une enquête, confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police ...

Tous les contenus de ce dossier >