Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Campagne express de soutien : la Quadrature du Net sauvée ?

Par le - 17h54 - suivi

"On va fermer boutique. Pas dans un an, dans 2 semaines." Le président de la Quadrature du net, Philippe Aigrain, était plus qu'alarmiste ce matin, sur son blog. L'association "de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet" (bien connue des @sinautes) annonçait avoir besoin d'un minimum de 45 000€ de dons d'ici le 4 janvier 2015 pour subsister, et entre 85 et 150000€ pour "opérer dans des conditions vaguement normales". Aigrain se montrait surtout en colère face au manque de dons : "L’internet raisonnablement libre, [...] ce n’était qu’une manie pour quelque geeks mal dégrossis. Alors on se taille, on vous dira où dès qu’on saura".

Quadrature

"La quadrature c'est terminé", "un drame" : face au risque de fermeture de l'association, la plupart des sites spécialisés et quelques généralistes reprenaient aujourd'hui le message alarmiste de Philippe Aigrain. Résultat : alors qu'il manquait encore près de 70 000€ à la Quadrature ce matin, le chiffre est tombé à 15 000€ en fin d'après midi (chutant de près de 5 000€ en moins d'une heure au moment d'écrire ces lignes), laissant présager que la somme requise serait finalement atteinte.

Budget2

Outre les dons qui représentent 52% de son financement, l'association fonctionne essentiellement grâce au soutien de l'Open Society Foundation (42% du budget), réseau de fondations créé en 1993 par le milliardaire américain George Soros (septième fortune mondiale, dont @si parlait ici ou ) pour "promouvoir la gouvernance démocratique".

L'occasion de voir le débat sur l'investigation participative en Ukraine entre Olivier Berruyer et Jean-Marc Manach, où il est question de la Quadrature... et de son financement par George Soros.



Abonnez-vous !
|